Oïshinoya, Paris

DSC_3789RDSC_3806R DSC_3794R

Pour beaucoup d’entre nous, une cantine est notre lieu de prédilection ou notre seconde maison. Elle n’a plus rien à voir avec l’horrible cantine du lycée où se succèdent des rangées de plateaux-repas gris en mélamine garnis de choux de bruxelles. La cantine est devenue un QG, un repère et le tout nouveau restaurant Oïshinoya est bien parti pour entrer au rang de nos cantines favorites à Paris.

On peut avoir une cantine healthy (où l’on déjeune généralement le lundi, jour des grandes résolutions), une cantine qu’on se réserve pour les grandes occasion ou même une cantine comfort food. Si, ça existe et la nôtre se nomme Oïshinoya, un restaurant japonais qui vient à peine d’ouvrir et dans lequel nous nous sommes déjà rendus deux fois, c’est vous dire si l’on peut vous en parler sur le bout des doigts.

On ne sait pas vraiment comment traduire ce mot qui danse sur la langue, « Oïshinoya », quelque chose comme « la boutique du délicieux » ? On y mange une spécialité japonaise plutôt méconnue : le gyudon. Un bol de riz chaud assaisonné et surmonté de lamelles de boeuf, d’oignons fondants et si on le souhaite, de radis ou d’un oeuf.

Ici, on table sur un bol de gyudon et un « wagyudon », puisque c’est là la particularité 3 étoiles du resto : on y fait un gyudon au boeuf wagyu. Le fameux boeuf élevé en écoutant Schubert et en se faisant quotidiennement masser le dos. On compare, on savoure et on essaye la petite sauce épicée au yuzu. C’est bon. C’est même très bon et le bol est presque trop petit pour nos appétits d’ogres. Bien fait, il fallait prendre le grand bol.

Notez qu’il est possible de déguster une version végétarienne au tofu ainsi qu’un « butadon », au porc. On accompagne le tout de la traditionnelle soupe miso bien préparée, d’edamame et d’un petit thé au riz grillé.

DSC_3817R

Oishinoya / 24, galerie Montmartre / 75002 Paris
Tel : 0142337812

Gyudon : 13 euros (grand bol : 16 euros)
Tofudon et butadon : 9 euros (grand bol : 11 euros)
Wagyudon : 24 euros (grand bol : 30 euros)

Brûlerie de Belleville

Laiterie La Chapelle, Paris

The Mill, SF

Duende, Nîmes

L'Anticafé, Paris

Cantina

A Cevicheria, Lisbonne