Jolia, l'adresse du partage et de la fête à l'orientale

Le restaurant Jolia, petit dernier du groupe Dalia, a ouvert ses portes en décembre dernier dans le 11ème arrondissement de Paris. Conçue comme une ode aux plaisirs noctambules du Moyen Orient, cette adresse rend hommage à des années festives, au cœur de l’ère disco. La playlist parfaitement étudiée qui occupe l’espace en atteste !

La décoration, signée des architectes de Jaune, mêlent de grandes façades vitrées avec des luminaires tout droit inspirées des mille et une nuit. Un mélange des genres de très bon ton et cossue, qui rend lumineux et accueillant cet angle de rue, de jour comme de nuit.

La carte, orchestrée par le chef Steve Zylbersztejn pour le salé et la cheffe pâtissière Chen Zikry pour le sucré et le pain, propose une cuisine créative de caractère, dédiée aux saveurs orientales et levantines et surtout, destinée à être partagée ! En commençant par le Malka Bread, que l’on rompt pour traditionnellement entamer le repas, accompagné d’un beurre aromatisé au dukkah, de tehina et de zhoug. On poursuit les festivités avec un houmous de chou-fleur fumé au Mibrasa et l’incontournable labné à la betterave brûlée relevé de sésame noir et de zaatar. Une mention spéciale pour le sashimi de sériole, très raffiné, et pour la carte des cocktails à la mixologie de haute volée.

Du lundi au mercredi : de 12h à 14h30 et de 19h à 00h
Jeudi et vendredi : de 12h à 14h30 et de 19h à 00h30
Samedi : de 11h à 16h et de 19h à 00h30
Dimanche : de 11h à 16h et de 19h à 00h

Mezzés, à partir de 7 €
Assiettes, à partir de 9 €
Grands plats de partage, à partir de 60 €
Desserts, à partir de 8 €
Cocktails, à partir de 12 €
Brunch, à partir de 33 €


Montijo, une cave à manger aux allures de bodéga

Un dîner (complétement) Perché

Notre sélection de terrasses remettant le couvert

Margus, Paris

Où manger (et boire) en août ?

L'agence Soif fait sa Révinlution chez Hoba

Spaghetti alla carbonara par Denny Imbroisi