Le Pont Traversé, nouveau hotspot entre les rives de la littérature et de la food

On pousse la porte d’une ancienne librairie à Paris reconvertie en cantine de quartier imaginée par Frédérique Jules (NOGLU). Au menu, une cuisine moderne et healthy servie entre ses vieux murs.

L’histoire commence en 1973 avec le poète Marcel Béalu, installant sa librairie au 62 rue Vaugirard, estampillée Le Pont Traversé d’après le récit éponyme de l’académicien Jean Paulhan. Installée dans une ancienne boucherie dont on observe encore les traces sur la façade classée monument historique, cette dernière dévoile aujourd’hui un intérieur léché et soigneusement travaillé où se mêlent aux murs marbres, faïences et miroirs d’origine.

Pour se restaurer, on retrouve une carte gourmande aux accents new-yorkais. Côté salé, une green salade, un bagel au saumon fumé, ou encore des egg sandwich au bacon et crème de cheddar. Pour le sucré, son choix étendu aura de quoi ravir les plus gourmands : granola, porridge, donut’s, en passant par les classiques à l’instar du banana bread et du carrot cake. À retrouver aussi, des produits sélectionnés pour la partie épicerie fine, dont les créations chocolatées de Plaq, le café Ten Belles ou encore l’huile d’olive Casanova.

Pour arroser le tout, on plonge ses lèvres dans un chaï latte, un thé vert genmaicha, ou une infusion — sans oublier les jus pressés à froid de la maison proposés en bouteille.

Petit détail qui n’est pas des moindres, l’histoire voudrait que Paulhan, pour remercier Béalu d’avoir donné le nom de son récit à la librairie, lui aurait apporté deux petits gâteaux à la pâte d’amande verte. Clin d’œil du destin ?

-> Le Pont Traversé, ouvert tous les jours de 9h à 18h.

-> leponttraverse.com

Le Pont Traversé

Coffee Shop
62 rue de Vaugirard 75006 Paris
Photos : Mathieu Techer

-> Si vous avez apprécié cet article, Mint 22 est désormais disponible en pré-commande.

Journaliste
0 article par :
Ysé Gouyette
Ysé est journaliste chez Mint Magazine. Gourmande et rarement rassasiée, elle est toujours à la recherche de nouveautés. Entre deux articles elle prépare son objectif : gagner le concours de la plus grosse mangeuse de glaces.

Se taper un poulpe vivant

Noma offre dîner et voyage à votre héros de la pandémie

Les 3 chef.fe.s qui font bouger les lignes de la gastronomie dans le monde

L’huile d’olive éthique qui sublimera vos assiettes

La saveur du chili

Nocébé s'invite aux fourneaux du Badaboum

Les cuisines solidaires