Pourquoi l’ancien candidat Top Chef Thomas Chisholm élève le resto au niveau supérieur

Chocho a ouvert ses portes il y a quelques mois à peine et pourtant, ce nouveau restaurant du 10ème arrondissement de Paris ne désemplit pas.

Au fond de la salle, une cuisine ouverte où officie le chef franco-américain Thomas Chisholm, remarqué dans la précédente saison du concours gastronomique Top Chef. Le restaurant affiche complet aux deux services et pour cause, Thomas a su lui insuffler un air de fête à son restaurant à travers une série d’assiettes joueuses qui viennent renverser les codes de la table. 

Il est coutume de démarrer la soirée avec la Teq’paf servie dans une assiette en céramique réalisée par la talentueuse Karla Sutra. Comme accoudé au comptoir d’un bar, on commence par lécher un peu de sel au piment, on avale d’un trait le jus de ceviche puis l’on mord dans le ceviche de poisson déposé sur un quart de citron vert.

Les hostilités ont bien démarré et il est temps d’entamer un autre tube de la maison, à savoir le « plat à saucer ». Une idée de génie en vérité puisqu’il s’agit d’une association de sauces et de condiments accompagnée d’un morceau de pain maison encore tiède. En clair un gros câlin hyper régressif dont les saveurs et les textures varient selon l’humeur du chef.

Outre ces deux plats signatures, une foule d’assiettes à partager ou non, à l’instar de l’assiette de Courge rôtie, sapin de Pierre-Edouard Robine et sabayon au beurre brûlé, la Truite de Banka mi-cuite, chou romanesco, beurre blanc, fleur de fenouil et huile de ciboulette… Autant d’assiettes lèches-doigts qu’on sauce avec plaisir.

On achève le festin avec une sélection de fromages de chez C.O.W. ou un dessert (Thomas, remets-nous le S’more à la carte !). En clair, c’est avec une cuisine fun et décomplexée que Thomas Chisholm a réussi a convaincre la capitale qu’il était possible de régaler sa clientèle sans trop se prendre au sérieux, en proposant des assiettes rafraîchissantes, bien pensées et franchement gourmandes. Le genre d’adresse qui fait un bien fou !

Journaliste
0 article par :
Déborah Pham
Co-fondatrice de Mint et du restaurant parisien Maison Maison. Quand elle n’est pas en vadrouille, elle aime s’attabler dans ses restos préférés pour des repas interminables arrosés de vins natures. Déborah travaille actuellement sur différents projets éditoriaux et projette de consacrer ses vieux jours à la confection de fromage de chèvre à la montagne.

La Suisse à Paris, perchée Porte de Versailles

Momzi : la nouvelle adresse gourmande qui sublime le donut

Quand les musées parisiens passent à table en plein air

Bar Principal, le nouveau QG du 11ème arrondissement

Le soir où le chef Guillaume Sanchez a sauvé sa soirée grâce à la cuisine d'Alexandre Gauthier

Pianoterra, la Sicile dans l'assiette

KGB: l'affaire est dans le sac