Food tour dans Bruxelles avec Whoogy's qui nous partage ses must eat

Le foodie que l’on retrouve derrière le compte instagram @whoogys prend les rênes de Mint pour nous faire croquer un bon bout de la capitale belge.

Salut, c’est Hugo et ça fait maintenant un peu plus d’un an que je partage des recettes de copains comme cochons sur les réseaux sous le nom de Whoogy’s. Aujourd’hui, je les quitte pour te retrouver chez moi, à Bruxelles, où on va partir à la découverte de la ville pour laquelle j’ai récemment eu un vrai coup de food ! 

Eeeet ça part donc sur un food tour 100 % Bruxellois ou plus exactement … sur une véritable apologie de l’excès. Parce que vivre les choses à moitié n’est clairement pas inscrit dans mon ADN, j’ai donc décidé de ne faire que manger (bon ok et un peu boire) le temps d’une journée. 

NB : Aucun estomac ou foie n’a été maltraité durant ce reportage.

Je pécho mon appareil photo jetable et on est parti. 

08H32

Afin de cultiver mon physique de dieu grec (rires), je mange rarement le matin mais aujourd’hui est une journée particulière et j’ai donc décidé de me faire plaisir. Pour m’ouvrir l’appétit, je décide de marcher jusque chez MOK

Ce petit coffee de la rue Dansaert dans le centre est l’un des meilleurs de la capitale. Le café est torréfié sur place par de vrais passionnés et on retrouve la même énergie en cuisine avec leurs assiettes à partager (ou pas). Mon latte au lait d’avoine et mon grilled cheese à l’Ossau-Iraty accompagné de sa hot sauce habañero et poires permettent au nuage au-dessus de ma tête de tout doucement se dissiper pour laisser place à une niaque d’enfer. 

Depuis toujours, j’ai un petit péché mignon : observer les gens se réveiller grâce à leur premier café de la journée ! C’est une belle journée donc j’en profite pour continuer ma balade dans le centre de Bruxelles qui est encore plus belle sous le soleil. Impossible de ne pas faire de détour par la Grand Place qui, un peu comme la Tour Eiffel, n’en finit pas de m’impressionner. 

-> Mok, Rue Antoine Dansaert 196, 1000 Bruxelles, Belgique

11H17

Après deux-trois petites courses, on reprend la direction de Saint-Gilles et on passe chez les copains Pia et Mano du PETIT MERCADO

Comme son nom le laisse supposer, le Petit Mercado est une supérette de quartier version plus-plus. C’est dans ce genre de lieu hybride que je trouve l’inspiration de mes prochaines recettes (good vibes = good food) mais aussi que je dégote mes produits préférés, toujours parfaitement sélectionnés. On y trouve de tout : légumes bio, huiles d’olive, tisanes, épices, vaisselle, livres de cuisine, pickles, … Et parce qu’ils ont vraiment tout compris, on peut même s’y poser le temps d’un petit-déjeuner, goûter ou déjeuner ! 

De notre côté, impossible de résister à l’appel du deuxième café de la journée accompagné de leur biscuit à l’hibiscus : un vrai câlin pour le ventre ! Je profite de ma place au soleil pour laisser le temps filer et ainsi laisser l’opportunité à une petite fringale de se profiler. 

-> Petit Mercado, Rue de l’Hôtel des Monnaies 82, 1060 Saint-Gilles, Belgique

13H03

La voilà qui arrive ! Ça tombe bien, j’ai prévu de t’emmener luncher dans mon restau préféré : le 203. On y retrouve les meilleurs des meilleurs Rich’ et Mathilde qui sont aussi pétillants que le pét’ nat’ que je m’empresse de commander pour l’apéro.

Ce que j’adore au 203, c’est leur carte qui change toutes les semaines, l’originalité de leurs plats (ici : crème de ricotta, fenouil confit, radicchio & crumbs), la finesse de leur dressage, la sélection de leurs vins et l’ambiance « comme à la maison mais en mieux ». Comme je suis incapable de choisir, je décide de prendre toute la carte (merci de ne pas me juger) et comme à chaque fois, je me ré-ga-le. 

-> Le 203, Chau. de Waterloo 203, 1060 Saint-Gilles, Belgique

16H16

C’est la peau du ventre bien tendue que je décide de me diriger vers le bois de la Cambre. Ce parc aux allures de forêt est situé en plein cœur de la ville et est mon rendez-vous incontournable pour une balade à vélo ou à pied. Bon aujourd’hui on est plutôt sur un barathon que sur un marathon donc pas de bike ni de hike mais plutôt un petit capuccino au KIOSK

Il m’est bien évidemment impossible de résister à l’odeur de gaufre qui émane de la petite camionnette PASCALINO située à seulement quelques mètres de moi… Je demande la mienne bien dorée et bien croustillante et me répète pour la millième fois depuis que j’ai déménagé à Bruxelles que j’adore ce concept belge de « foodtruck » proposant des glaces, des gaufres ou … de frites ! #coeurdanslesyeux 

Le temps de rentrer et de faire une micro-sieste (oui je fais partie de ces gens qui font des micro-siestes), me voilà prêt à entamer la soirée.

-> Kiosk du bois de la Cambre, Av. des Gênets, 1000 Bruxelles, Belgique

19H08

Pour l’apéro, on part à Marseille (ou presque) au BAIN DES DAMES. Ce bistrot-restau au joli patio bleu-Klein sent bon le soleil et … les panisses. Pour les accompagner, Delphine me suggère un délicieux barbera italien pétillant. Car oui, sa carte des vins est aussi sublime que les quelques huitres, les panisses et croquettes de pulled pork que je décide de commander ! 

Un peu comme en vacances, on en vient vite à oublier sa montre et la notion du temps mais mais mais le petit rappel sur mon tél’ me fait redescendre sur terre et réaliser qu’il est bientôt l’heure de notre prochaine résa. 

-> Bain des dames, Chau. de Vleurgat 186, 1050 Bruxelles, Belgique

21H04

Pour cela on part chez ÖTAP – mon autre incontournable bruxellois que ce soit pour le dîner ou le brunch du dimanche. Je retrouve ici, comme au 203, le vrai plaisir des choses simples comme avec ces asperges, crème de Brillat-savarin, ail des ours & poutargue. C’est tout ce que j’aime : des produits bruts, de saison et toujours parfaitement sélectionnés, assaisonnés et dressés. 

Un régal pour les papilles et les pupilles. Leur sélec’ de vins est elle-aussi plutôt folle et selon une super reco’, on part sur une bouteille de Pierre Andrey… absolument divine. 

Processed with Rookie Cam

-> Ötap, Pl. Albert Leemans 10, 1050 Ixelles, Belgique

23H38

Pour ajouter un peu de piment (d’Espelette évidemment !) à notre soirée, let’s go dans un dernier endroit qui lui aussi me tient vraiment à cœur. Dans la famille d’ÖTAP, je demande le petit frère: REBEL

Ici, on retrouve Léo : un aficionado de funky wines et de nasty food. Parce qu’on est des fous, on reprend une tournée de fallafels pour accompagner notre bouteille de blanc délicatement macéré et parfaitement équilibré, et on s’octroie un petit déhanché sur leur playlist toujours judicieusement élaborée ! 

-> Rebel, Rue Lesbroussart 48, 1050 Ixelles, Belgique

00H59

Bon ok, là clairement j’hésite entre être on fire et continuer all night long ou à rentrer chez moi et à faire des squats pour tenter d’éliminer le quart de la moitié de ce que j’ai mangé.Je te laisse te faire ta propre idée de l’option pour laquelle j’ai opté et je te dis à très vite à Bruxelles-city !

-> Instagram: whoogys
-> City guide réalisé en partenariat avec visit.brussels

L'institution culinaire ashkénaze Florence Kahn fête ses 35 ans

Chiller à la Capitale

Marie Curry, une recette solidaire qui célèbre le matrimoine culinaire mondial

Nouveau spot chaud Bouillon où s'envoyer choucroute, ravioles et profiteroles

Mokonuts, Paris

Kodama ouvre un deuxième bar à thé

Et si on avait enfin trouvé le meilleur poulet tikka de Paris?