Les 12 plats les plus food porn à s'envoyer sur Paris, Lille et Lyon

Sortez les crocs et vos serviettes, on vous dresse le palmarès de Claudia Concha, la créatrice du No Diet Club qui nous livre une sélection de lèche-doigts à dévorer sur place, ou à emporter.

Paris

Les raviolis frits de Wang

On ne fait pas dans la dentelle ici, ces dix petits bijoux au croustillant sans pareil c’est de la haute couture à dévorer et pas que des yeux.

-> 15 rue Léon Frot, 75011 Paris

La pidé 3 fromages d’Ibrik Deli

On fond pour son trio de frometons composé d’halloumi, de feta et de sagnaki avec confit d’oignons et purée de tomates sur un pain maison aussi coquin que la meilleure des pâtes à pizza.

-> 7 rue d’Enghien, 75010 Paris

Les ailes de poulet au nuoc-mam de La Parade

Leur marinade à l’ail et aux épices reste secrète, mais on peut vous dire que leur caramélisation au miel, nuoc mam et citron vert saupoudré de coriandre et de piment va vous faire décoller.

-> 2 rue Goncourt, 75011 Paris

La tosta mista de Papo

Un croque-monsieur a moda portuguesa qui a de quoi faire fondre de plaisir avec un fromage traditionnel, le queijo limiano s’acoquinant avec un jambon du charcutier du coin dans un papo bun, spécialité de la maison.

-> 217 rue du Faubourg Saint-Antoine, 75011 Paris

Les doughnuts au kaya de Nonette

Des petites bombes sucrées fourrées d’une onctueuse crème au coco et pandan frais qui nous font retomber en enfance.

-> 71 rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris

Le sandwich au poulet de Garni

Débordant de générosité avec un poulet frit au paprika fumé de chez Nomie, voilà un vrai casse-dalle qui cale.

-> 35 rue La Condamine, 75017 Paris

La pepperoni pizza de Sonny’s

Filez y pour savourer son fromage qui file et sa garniture généreuse sur une pâte à pizza épaisse à l’américaine.

-> 5 rue de la Fontaine au Roi, 75011 Paris

Le pumpkin spice latte de Chanceux

L’idéal pour se réchauffer les mains et le cœur par ces températures qui nous font friser le brain freeze.

-> 57 rue Saint-Maur, 75011 Paris

La brioche perdue au caramel d’Alamesa

Plaisir régressif ultime avec sa sauce dégoulinante de générosité.

-> 99 rue des Dames, 75017 Paris

Le cookie praliné de Dechenaud

Si tout est à se damner dans cet antre de délices, son praliné caramel vanille maison nous envoie tout droit au septième ciel.

-> 32 rue Robert Giraudineau, 94300 Vincennes

Lille

Les flamiches de Bierbuik

Leur pâte au levain qui a lentement fermenté pendant 72h avant de passer au four à bois est garnie de produits 100% locaux et 100% quali. Paleron de bœuf avec crème de raifort, herbes et chou chinois pour sa version carnée; tapenade de carottes et herbe curry, champignons grillés, huile de champignons fermentés, oignons et herbes pour sa version végé.

-> 19 rue Royale, 59000 Lille

Lyon

Le banh-mi burger de Placid

Ras la baguette, la spécialité vietnamienne s’américanise avec un bun tout doux dans lequel viennent se lover un steak smashé à la croûte caramélisée, une garniture croquante composée de carottes râpées, de coriandre, de mâche, d’oignons rouges et de radis avec mayo maison.

-> 23 rue René-Leynaud, 69001 Lyon

-> www.nodiet.club
—> Instagram : @no_diet_club

Journaliste
0 article par :
Anouchka Crocqfer
Anouchka est journaliste chez Mint Magazine. Passée dans les colonnes de L'Express Styles, du Parisien, de Néon, et de Bon Temps elle arpente les rues à la recherche de nouvelles tendances lifestyle.

Noma fait sa mue en bar à vin

Nouveau spot chaud Bouillon où s'envoyer choucroute, ravioles et profiteroles

Que vaut Liquides, le resto du Top Chef Matthias Marc ?

Chiller à la Capitale

Cave biodynamique, vinyles et design : bienvenue chez Superflu

Soif, notre chouchou bordelais

Notre shortlist des délices régressifs