Le gratin dauphinois de Delphine Plisson

Il y a des livres de cuisine qui nous font saliver, et d’autres qui nous font… bien marrer. La journaliste culinaire Victoire Loup fait d’une pierre deux coups avec Cuites, 60 recettes faciles pour lendemains difficiles signées de chefs, accompagnées en bonus, d’anecdotes bien arrosées. Parmi ces dernières, celle de Delphine Plisson (Le Petit Plisson), tout juste maman, fêtant son retour de maternité comme il se boit autour d’un dîner entre amis dont nous vous livrons le récit suivi de sa recette bien gratinée pour éponger les excès.

« Lorsque ma fille Françoise est née, il faisait un froid polaire dans Paris. Quand on a quitté la maternité, rues enneigées, ciel bas, on a roulé à deux à l’heure pour rejoindre la maison, notre toute petite emmitouflée dans mes bras. J’étais obsédée par une envie de manger un truc super réconfortant, bien gras, bien chaud. À peine à la maison, les potes ont débarqué avec des paniers remplis d’oursins, une de mes grandes passions. Pas particulièrement gras ni chauds les oursins, mais j’étais très heureuse de cette surprise ! Mes amis avaient aussi prévu à boire – il y avait davantage à boire qu’à manger en fait, c’est le problème avec les oursins. N’ayant ni bu ni mangé d’oursins depuis neuf mois, je me suis jetée sur ce festin comme un seul homme. J’ai de vagues souvenirs d’avoir réclamé un plat gras et chaud, mais personne n’a semblé partager ce beau projet de vie avec moi. Il s’avère que j’ai été parfaitement grise en moins d’une heure. Manque d’entraînement de ces derniers mois, clairement. Je passe les détails mais je me suis quand même couchée assez tôt. Je me suis donc levée de bonne heure, et quand tout le monde s’est réveillé, je venais de terminer de préparer un énorme plat de gratin dauphinois. Le gras, le chaud et le plaisir ont fait disparaître ma gueule de bois… Ça tombait bien, j’avais un bébé à gérer ! Moralité : buvez tant que vous voulez mais ayez toujours des patates, de l’ail et du beurre pas trop loin. »

Recette du gratin dauphinois

 Pour 6 personnes Temps de préparation et cuisson : 1 h 

Ingrédients

  • 1,5 kg de pommes de terre Mona Lisa
  • 2 gousses d’ail 
  • 2 cuil. à soupe de moutarde
  • 1 l de lait entier 
  • 300 ml de crème liquide
  • 1 noix de beurre 
  • Sel et poivre du moulin
  • Comté (facultatif) 

Préparation

  1. Épluchez et tranchez les pommes de terre assez finement. Attention, ne les lavez pas après la découpe !
  2. Faites bouillir le lait entier avec les gousses d’ail préalablement émincées, assaisonnez de sel et de poivre.
  3. Plongez-y les pommes de terre pour les cuire pendant 20 min. Il ne faut pas qu’elles soient trop cuites.
  4. Beurrez un plat à gratin et préchauffez le four à 180°C.
  5. Disposez les pommes de terre dans le plat et ajoutez la crème préalablement mélangée avec la moutarde et du poivre.
  6. Enfournez pendant 35 min environ, les pommes de terre doivent rester un peu fermes.
  7. Pendant ce temps, buvez un café pour vous remettre de la veille.
  8. Râpez du Comté dessus pour un gratin encore plus gourmand !

-> Cuites, 60 recettes faciles pour lendemains difficiles, Victoire Loup, éd. Human humans, 155 pages — 19, 90 €

Journaliste
0 article par :
Anouchka Crocqfer
Anouchka est journaliste chez Mint Magazine. Passée dans les colonnes de L'Express Styles, du Parisien, de Néon, et de Bon Temps elle arpente les rues à la recherche de nouvelles tendances lifestyle.

Dark spiced socca

Linguine alle vongole

Ebi kastu sando

Mititei cevapici, petits rouleaux de viande grillée des Balkans

Dix livres à glisser dans sa hotte

La tartine carotte, feta et miel de lavande

Family food, Moko Hirayama, Omar Koreitem, Mia et Aly