KGB: l'affaire est dans le sac

Mardi c’est raviolis, mais pas de n’importe qui. Ceux préparés par le chef aux popotes de Kitchen Galerie Bis, Martin Maumet.

Nul besoin d’avoir recours aux services d’agents secrets pour épier le travail de la brigade de Martin Maumet chez KGB car le jeune chef en a sous la toque. C’est d’ailleurs l’étoilé William Ledeuil, propriétaire des lieux qui lui a légué ces fourneaux. En ce moment, les « zors-d’œuvre » de la maison ne jouent pas les durs à cuire avec les formules gourmandes livrées sur le pas de la porte. Leurs cuissons sont à terminer chez soi, en suivant les précieuses indications de la notice. Pour nous, ce sera la formule raviolis. Ainsi passent à la poêle nos six petites ravioles au bœuf avec un filet d’huile végétale. Le bouillon thom-kha kaï est porté à ébullition. Et le riz aux petit légumes de saison est sauté. Nos sens sont titillés par les effluves tout Asie-mutées s’élevant dans notre cuisine. Ils ne tarderont pas à être comblés une fois le tout dévoré. Bec sucré toujours prêt à picorer, nous avions aussi jeté notre dévolu sur les poires confites coiffées d’une crème diplomate au lait de coco surmontées de cacahuètes caramélisées: une tuerie.

-> Formule raviolis, 21 €.
-> KGB chez vous disponible en click and collection et en livraison du mercredi au samedi.

Journaliste
0 article par :
Anouchka Crocqfer
Anouchka est journaliste chez Mint Magazine. Passée dans les colonnes de L'Express Styles, du Parisien, de Néon, et de Bon Temps elle arpente les rues à la recherche de nouvelles tendances lifestyle.

Naany, les sandwichs bien roulés de The Social Food

Rue Sainte-Anne, Paris

ALMA

Frenchie Pigalle, ou ceux à qui l'on doit les nuggets de ris de veau

Manger au musée : la tendance qui s'installe dans la capitale

Stéphanie Le Quellec met sa cuisine maison à l'honneur

Le restaurant 100% végétal Mesa dévoile sa carte automnale