Boissons de Kéfir, l'alternative plaisir

Pour les Sam qui conduisent ou les futures mamans, pour ceux qui ont soif de sobriété, la Brasserie Parallèle crée une nouvelle boisson. Fruitée, élaborée à partir de kéfir, avec pour objectif de « kiffer », la bouteille qui a déjà séduit plusieurs bars sur Bordeaux part à la conquête de l’apéro (mais pas que !).

Kéfir, kézako ? Cousin du kombucha et du koumi, ses grains poussèrent mystérieusement pour la première fois sur un cactus opuntia au Mexique… selon la légende. D’autres l’imaginent cultivés par les bergers du Caucase dont la langue lui aurait donné son nom.

Le kéfir se multiplie de manière exponentielle lorsqu’il est développé en levain, symbiose de levure et de bactéries. C’est après quelques années en tant qu’ingénieur, et un CAP cuisine que Guillaume Soares découvre le potentiel de cet incroyable SCOBY (culture symbiotique de bactéries et de levures). Avant de trouver son acolyte, Laurent Drège, 15 ans de marketing dans l’agroalimentaire, l’atout chance pour transformer sa recherche autour du kéfir en projet entrepreneurial.

La Brasserie parallèle est née.

À partir du kéfir, le duo lance la Brasse parallèle et développe une offre de boisson fruitée qui convainc rapidement plusieurs bars de choix sur Bordeaux et prend place dans quelques magasins sur Paris. La demande grandit et pour y répondre, Guillaume et Laurent s’installeront début 2021 dans une brasserie 10 fois plus grande que celle qu’ils ont occupée jusqu’à maintenant. Ils passeront de 30 à 300 mètres carrés ; ajouteront un nouveau fermenteur, et agrandiront la chambre froide.

Trois nuances de kéfir

Les boissons au kéfir possèdent un véritable atout santé ; il rééquilibre la flore intestinale. Imaginez un apéritif qui vous remet en forme sans renier le goût ? Pour une touche sucrée au repas, ou dans la journée, la Brasserie parallèle a déjà imaginé trois mélanges. Le premier, au plus proche du kéfir, est simplement doté d’une touche de citron et d’abricot sec. Le Kéfir passion, deuxième proposition, réveille le palais avec un jus de passion bio. Troisième option, un Ginger beer version kéfir avec un jus de gingembre pressé à froid associé à une infusion de piment d’espelette.

Journaliste
0 article par :
Stéphanie Thiriet
Journaliste de presse magazine culturelle et arts visuels, ayant un pied à Paris, l'autre à la campagne et parfois les deux glissés sous la table de bons restaurants.

Staycation, l'évasion près de chez soi

Merci l'Andalousie

Suisen, l'art du soin à la japonaise

Regard(s) sur le monde à géographie variable

First stop, Olympiades

En survolant le Mont Aso

Terre des étoiles, Maroc