Délices d'initiés : Clamato (Paris)

Pour célébrer Paris dans le numéro #19, nous avons demandé à quelques connaisseurs émérites de nous raconter quels étaient les restaurants qui leur manquaient le plus. Entre anecdotes, cuisine et habitudes, petit tour d’horizon des lieux qui font Paris.

Ava Mees List, sommelière du restaurant Noma (Copenhague)

Pouvoir m’attabler dans un restaurant à Paris sonne comme un rêve éveillé, tout comme le simple fait de pouvoir rentrer à Paris. Après quelques années passées là-bas, cette ville est devenue ma seconde maison juste derrière Amsterdam. Je ne peux que me délecter à l’idée de me promener sous les colonnes du Palais Royal, prendre un café à Téléscope ou rouler à vélo tandis que les bus me klaxonnent. Mais qu’est-ce que je ne donnerais pas pour un repas du dimanche chez Clamato.

J’ai envie d’en découdre avec un énorme et généreux plateau d’huîtres depuis des mois maintenant. Et zut, je vais même commander des bulots bien que je ne comprenne jamais leur intérêt (autant avaler une cuillère de mayonnaise toute seule selon moi). Bref, j’aime arriver là-bas sur les coups de 16h30, quand la moitié de l’équipe est en pause, que la lumière décline joliment et qu’une place est tout de suite disponible. Ah, quel plaisir. Bien-sûr Septime est fantastique, mais j’aime tellement cette cuisine merveilleuse, les murs peints en vert, le jardin verdoyant dans la cour intérieure, m’asseoir au coin du bar dans l’entrée, parler aux gens qui passent, partager des as- siettes, recommander nos favorites, la sélection musicale dans les toilettes, les fleurs sur le rebord de la fenêtre et tout le reste.

J’ai aimé chaque visite, de la première en 2014, accompagnée de mon copain de l’époque et d’une affreuse gueule de bois, en passant par la fois où j’y ai amené mon père, jusqu’à mon dernier passage accom- pagnée de cinq italiens. Bien-sûr, un repas chez Clamato va de pair avec une fin de soirée à la Cave Septime. J’aime y croiser par hasard une foule de gens que je connais une bouteille de gamay à la main.

Journaliste
0 article par :
Déborah Pham
Co-fondatrice de Mint et du restaurant parisien Maison Maison. Quand elle n’est pas en vadrouille, elle aime s’attabler dans ses restos préférés pour des repas interminables arrosés de vins natures. Déborah travaille actuellement sur différents projets éditoriaux et projette de consacrer ses vieux jours à la confection de fromage de chèvre à la montagne.

Clamato, Paris

Délices d'initiés : Le Baratin (Paris)

Délices d'initiés : Table (Paris)

Le Tea Time du Shangri-la

Neni Paris

A Cevicheria, Lisbonne

Origines, Paris