"Danser l'image" : (LA)HORDE s'expose au CNCS de Moulins

Jusqu’au 30 avril prochain, le CNCS – un musée unique au monde qui renferme les plus beaux costumes de théâtre, de ballet, et d’opéra – présente sa nouvelle exposition Danser l’image en partenariat avec le Ballet national de Marseille, dirigé par trois artistes formant le collectif (LA)HORDE. Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel jonglent entre expression chorégraphique, multimédia, performances et réalisation de films. Leur pratique multidisciplinaire toujours axée vers la valorisation de la danse en font des invités de marque pour le CNCS de Moulins, qui œuvre à préserver un patrimoine riche de trésors et de diversité artistique.

Danser l’image célèbre 50 ans de pratiques artistiques décloisonnées et dévoile plus de 130 costumes issus de collaborations avec des couturiers et designers de mode tels que Yves Saint Laurent, Hervé Léger, Gianni Versace, Y/Project, Ally Macrae…

Costumes, accessoires, dessins et croquis, éléments de décors contemporains, mais aussi photographies, films et vidéos des captations et répétitions de (LA)HORDE, leurs programmes, affiches, livres, distributions… Le tout ressemblant à un témoignage à 360 degrés particulièrement immersif de la vie d’une troupe, entourée de ses collaborateurs de l’ombre : répétiteurs, costumiers, habilleurs ou techniciens. Le costume est le fil rouge de l’histoire du Ballet de Marseille, retracé dans une reconstitution très vivante. (LA)HORDE ouvre aujourd’hui la voie à la danse de demain : un laboratoire au croisement de l’expérience visuelle et du geste corporel. À voir absolument !

Photos : Harley Weir

Danser l’image
Jusqu’au 30 avril 2023
Ouvert tous les jours de 10h à 18h

CNCS – Centre National du Costume de Scène

Musée
Quartier Villars – Route de Montilly – 03000 Moulins


Auteur
0 article par :
Marie-Eve Brisson
Marie-Eve est journaliste chez Mint. Elle a fait ses armes chez Télérama puis Causette en passant par une agence de design et l’enseignement du yoga. Elle aime donc faire des détours dans sa vie professionnelle comme dans Paris, où elle part à la quête de nouvelles adresses, avec une prédilection pour les coins cachés, les épices qu’elle ne connait pas encore et les céramistes en tout genre.

"Chef life" : le guide Michelin sort un jeu vidéo

Pourquoi faut-il (re)voir "Jeanne Dielman", le meilleur film de tous les temps

On sait déjà quelle sera notre exposition préférée en 2023

"Le cœur": la courtoise sélection de La Romaine

Hast, la marque de mode masculine durable fête ses 10 ans

Caviar et Champagne, Club Croissant : les lives radio de l'Hôtel Dame des Arts

Les expositions à ne pas manquer cet été à Cognac