Takaramono x Petite Amour

Texte : Hélène Rocco
Photos : Adrien Combes

En japonais, takaramono veut dire mon trésor. Imaginé par le duo du Petite Amour et l’équipe de Trésor Food (Alexandre Arnal et Jonathan Ouanounou), ce restaurant éphémère n’ouvre que les vendredi et samedi soirs. Il faut dire que cette pépite nippo-camarguaise a un joli écrin aux couleurs acidulées qui rend notre repas d’autant plus savoureux. Dans notre verre tournoie un saké floral au nom de Masumi Kipuku et, dans l’assiette, que du bon. Face à nous valsent une poêlée de chanterelles, des haricots verts lovés dans du tahini, des aubergines à la provençale flanquée d’une buratta toute douce, et des patatas bravas et leur mayo pimentée. Un festin.

Takaramono x Petite Amour, 3 rue de Fidélité, 75010 Paris / Sur réservation

2016-FRE-cat10 Freger presse 4

Nos plus belles quilles de vin nature livrées à domicile

À la Mère de famille, croquer des nuages de guimauve au chocolat

Frenchie Pigalle, ou ceux à qui l'on doit les nuggets de ris de veau

Snack Attack : une invasion de sandwichs dans la capitale

Lemon story : la boutique où s'envoyer un shot de soleil

Sève, le coin secret festif et végétal du Kube hôtel

Rich Table, San Francisco