Stéphanie Le Quellec met sa cuisine maison à l'honneur

Stéphanie Le Quellec ouvre MAM ; une boutique joyeuse et lumineuse estampillée « Maison de cuisine ».

Mam résonne comme un miam et est aussi le surnom par lequel les enfants de Stéphanie Le Quellec appellent leur maman. C’est d’ailleurs à leur grand-mère que la cheffe doublement étoilée a confié la direction du lieu. Cette dernière lui a transmis le goût des bonnes choses et du temps passé en cuisine.

MAM est une ôde à la cuisine, à travers des pâtisseries, des plats à composer et assembler chez soi (tutos Instagram à l’appui), des madeleines de Proust salées ou sucrées, les gâteaux du chef pâtissier Pierre Chirac (et son Paris-Brest qui serait l’un des meilleurs de la capitale). De la même manière que dans son restaurant La Scène, Stéphanie Le Quellec associe le bon, le beau, le gastronomique et le local. Une curation de choix : pain artisanal, sauces, confitures, huile d’olive, cerises à l’eau de vie signées, courte sélections de vins, champagnes et rhums arrangés maisons… salades et sandwich sur le pouce, coulis de tomate et cornichons faits maison, terrines et pâtés croûte à l’ancienne, pâtes fraîches ou thés de haute qualité… De la grignoterie à l’apéro improvisé, du repas de bureau au dîner en famille, il y a -au sens propre comme figuré- à boire et à manger, et ce, pour tous les goûts.

Maman, la cheffe a aussi prévu de quoi ravir les enfants : nuggets de volaille croustillants, ketchup maison, pâte à cookies crue prête à dorer au four… Les classiques kids version saine.

 » Je tenais vraiment à ouvrir une vraie boutique, un lieu incarné comme une seconde maison parce que j’aime la convivialité. On peut vivre une expérience, échanger avec mon chef pâtissier qui sera là, à travailler à la vue de tout le monde, ma maman qui veille à tout et moi qui vais passer très fréquemment. Ce qui m’intéresse dans mon métier, c’est d’abord les rencontres, la relation humaine : je veux que les gens se sentent bien dans ma maison.  » Stéphanie Le Quellec
Photos : Benoît Linero

Parisienne dans l’âme, la boutique a été pensée par le studio be-pôles à la manière des commerces de bouche indépendants et de proximité. Son architecture s’inspire des épiceries d’autrefois, avec des meubles de métier au style vintage modernisé, un plafond à motifs en staff, un sol en mosaïque et des vitrines à tentations. À l’intérieur, une grande verrière donne à voir le laboratoire de pâtisserie et parfois le chef pâtissier Pierre Chirac en pleine action. Pensé comme un lieu de flânerie et d’inspiration, l’espace joue le juste équilibre entre tradition et modernité, à l’image de la cuisine qui y est proposée.


Sur place, en click & collect, en livraison en région parisienne et un jour de livraison prévu pour la province ; à la fameuse question : « Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? », il y aura désormais toujours une réponse.

-> mamparis.com

Journaliste
0 article par :
Stéphanie Thiriet
Journaliste de presse magazine culturelle et arts visuels, ayant un pied à Paris, l'autre à la campagne et parfois les deux glissés sous la table de bons restaurants.

Rich Table, San Francisco

Yafo houmous deli, Paris

Combat, Paris

Le Syndicat, Paris

2 am dessert bar, Singapour

Rue Sainte-Anne, Paris

Le Bien Venu, Paris