Pendant ce temps là, en Angleterre, une bière de 86 ans est vendue aux enchères

Demain, le 6 mai 2023, aura lieu outre-Manche le couronnement de Charles III le fils de la reine Elisabeth II – un petit point généalogique d’importance pour vous raconter la suite de cette anecdote historique.

À l’occasion de cet événement tant attendu par nos amis les Brits, une bière vieille de 86 ans sera vendue aux enchères avec une mise de départ encore inconnue. Il faut dire que cet élixir houblonné n’est pas n’importe lequel ! À chaque couronnement de la famille royale d’Angleterre, la coutume veut qu’une bière spéciale soit servie partout dans le royaume, à l’honneur de la nouvelle ou du nouveau souverain.e. En 1937, c’était le tour d’Edouard VIII, l’oncle de la reine Elisabeth II et frère ainé de son père Georges VI (ça va, vous suivez?). Seulement voilà, Edouard a renoncé au trône quelques mois avant son couronnement car ce dernier s’est épris de Wallis Simpson, une femme divorcée (et américaine). So chocking. Autant vous dire que cela dépassait toutes les règles de bienséances de l’époque et de ce fait, l’union est inconcevable au sommet. Edouard choisit l’amour. Abdication. Et c’est donc Georges, le cadet, qui se retrouve bien malgré lui à la tête du Royaume-Uni et du Commonwealth. (Vous suivez toujours ?

Depuis lors, les 2000 bouteilles brassées spécialement pour l’occasion par la maison Greene King prennent sérieusement la poussière. Redécouvertes dans les caves du pub Bury Saint Edmund pendant des travaux en 2011, ces quilles sont issues d’un cru rarissime, le « Coronation Ale ». Dedans, une bière à 12% faite d’orge et de houblon anglais. Deux couronnements plus tard, elles refont surface à l’initiative de Charles III qui souhaite reverser la totalité des gains de la vente à une association caritative qu’il a fondée, Prince’s Trust, et qui prend en charge des jeunes en difficulté d’insertion professionnelle. Une cause qui lui tient particulièrement à cœur.

Façade du Pub The Old Bank by Greene King – IM Digital Media

Plusieurs caisses de Coronation Ale seront mises en vente. Avis aux amateurs, collectionneurs ou fanatiques de la famille royale britannique. Car soyons honnête, on ne peut garantir la saveur de la bière en question, 86 ans après sa mise en bouteille … c’est la brasserie Greene King, elle-même, qui le dit. Personne ne devrait s’aventurer à boire un breuvage aussi vieux. Mais pour consoler les acquéreurs, l’entreprise a pensé à tout et a créé une version 2023 déjà disponible en ligne (Un pack de 6 pour 12 livres, un prix raisonnable) et dans les pubs à travers le Royaume-Uni. Histoire de trinquer à temps pour le couronnement de demain. Il faut dire que ça ne rigole pas chez Greene King qui affiche fièrement sa philosophie : Serving King and Country: Great British Pubs at the Heart of Communities !

Auteur
0 article par :
Marie-Eve Brisson
Marie-Eve est journaliste chez Mint. Elle a fait ses armes chez Télérama puis Causette en passant par une agence de design et l’enseignement du yoga. Elle aime donc faire des détours dans sa vie professionnelle comme dans Paris, où elle part à la quête de nouvelles adresses, avec une prédilection pour les coins cachés, les épices qu’elle ne connait pas encore et les céramistes en tout genre.

Vous cherchez un job ? Elisabeth II recrute dans son pub privé

Buckingham Palace privé de foie gras pour Noël

On a testé "la meilleure bière au monde" et on vous dit tout sur son histoire

Le livre qui nous manquait: Maltriarcat, quand les femmes ont soif de bière et d'égalité

Le guide Michelin va révéler ses bons plans à moins de 40€ le repas

Deux chefs dans le top 50 des personnalités préférées des Français

Quand chocolat et bien-être font bon ménage