Nhome : le chef nomade Matan Zaken s'installe à adresse fixe

Et quelle adresse ! C’est à l’ombre des jardins du Palais Royal que le chef Matan Zaken a décidé d’ouvrir son premier restaurant gastronomique, NHome, un lieu intimiste qui accueille vingt couverts sur une table unique, dessinée par l’architecte Guillaume Terver.  Le menu dégustation sera saisonnier et renouvelé tous les jours. Passé par les brigades de Frenchie Covent Garden avec Greg Marchand, Le Cinq – restaurant du Four Seasons George V, avec Christian Le Squer – et Saturne avec Sven Chartier, à 29 ans seulement, Matan Zaken s’installe pour de bon après le nomadisme culinaire qu’il avait développé depuis deux ans avec Nhomade. Le jeune chef s’est forgé une solide maîtrise de la gastronomie contemporaine, qu’il veut créative et pointue.  Et, « comme à la maison », il s’investit jusque dans les moindres détails dans ce nouveau projet : de la vaisselle qu’il a dessinée avec Amande Haeghen, aux plats qui seront servis directement aux convives par ceux qui les cuisinent. Prévue le jeudi 15 septembre, l’ouverture en fait palpiter plus d’un : à vous de trouver votre place autour de la table maîtresse !

-> NHome, réservation ouverte en ligne
Du mardi au vendredi soirs, à partir de 19h
Menu dégustation en 8 étapes, 105 €

NHome

restaurant gastronomique
41 Rue de Montpensier, 75001 Paris
Auteur
0 article par :
Marie-Eve Brisson
Marie-Eve est journaliste chez Mint. Elle a fait ses armes chez Télérama puis Causette en passant par une agence de design et l’enseignement du yoga. Elle aime donc faire des détours dans sa vie professionnelle comme dans Paris, où elle part à la quête de nouvelles adresses, avec une prédilection pour les coins cachés, les épices qu’elle ne connait pas encore et les céramistes en tout genre.

Gargouille, le bistrot où l'on mange à sa faim et à son goût

Astair, Paris

L'Anticafé, Paris

Quand la cheesemania s'empare de nous

La Glacerie

Double Vie : la nouvelle adresse qui apporte le soleil à Paris

Pourquoi l’ancien candidat Top Chef Thomas Chisholm élève le resto au niveau supérieur