Ecovado : l'avocat sans avocat made in UK

L’avocat est tellement adoré, pour ses bienfaits et ses qualités gustatives, qu’on en oublie trop souvent sa saisonnalité et la face cachée de sa surproduction qui répond à des attentes excessives : déforestation, épuisement des réserves d’eau (pour cultiver 1kg d’avocats, 320 litres en moyenne sont nécessaires), dégradation des sols et de la biodiversité, empreinte carbone de l’exportation… Face à ce constat, Arine Shokouhi, étudiante diplômée de Central Saint Martin’s à Londres, a développé cet été une alternative étonnante au fruit tant convoité : l’Ecovado. Reconstruit de toute pièce avec des ingrédients locaux – comme de la noisette, de la pomme, des haricots, de l’huile de colza –  et entouré d’une cire qui reproduit à la perfection la peau brune de l’avocat, l’innovation a de quoi bluffer par son résultat à la fois esthétique et gustatif. La chercheuse s’est penchée sur la structure moléculaire de l’avocat pour s’en rapprocher le plus possible, en retrouvant la texture si particulière de sa chair. Le noyau quant à lui, ne change pas de nature mais de provenance : il s’agit de noix, châtaigne ou autre arachide riches en potassium et vitamines. Une invention intéressante qui pourrait peut-être satisfaire plus largement l’avocadomania qui sévit ces temps-ci !

Auteur
0 article par :
Marie-Eve Brisson
Marie-Eve est journaliste chez Mint. Elle a fait ses armes chez Télérama puis Causette en passant par une agence de design et l’enseignement du yoga. Elle aime donc faire des détours dans sa vie professionnelle comme dans Paris, où elle part à la quête de nouvelles adresses, avec une prédilection pour les coins cachés, les épices qu’elle ne connait pas encore et les céramistes en tout genre.

(F)EAT – le resto éphémère entre mixologie et street food gastronomique

Pourquoi foncer sur les pétillants naturels plutôt que le champagne pour les fêtes ?

Se taper un tacos du tac-au-tac

Se taper du vin de messe

Eté indien(s) : le festival qui va nous en mettre plein les papilles

Dry January: 5 bonnes raisons d’y aller molo sur le « NOLO »

Chilled, la première eau pétillante au CBD