Dans les assiettes du jury du Festival de Cannes

Lui, doublement étoilé, est chef de La Palme d’Or au Martinez Hôtel sur la Croisette depuis 20 ans. Chaque année, il régale les jurés du Festival de Cannes lors du dîner donné la veille de l’ouverture officielle. Elle, est céramiste et fabrique la vaisselle sur mesure qui accueille les plats de son mari.

Catherine et Christian Sinicropi – Photos pour La Palme d’Or

Ensemble, à travers les saveurs et le dessin choisis, Catherine et Christian Sinicropi rendent hommage à la filmographie de la Présidente ou du Président du Jury. Il y a eu Robert de Niro en 2011 avec Taxi Driver, Steven Spielberg en 2013 avec Les dents de la mer, Pedro Almodóvar et ses Talons Aiguilles en 2017, ou Alejandro Gonzalez Inarritu en 2019 avec The Revenant.

 Menu du jury Les frères Coen – 2015
Menu du jury Jane Campion – 2014

Hier, le lundi 15 mai, avait lieu le fameux dîner et dans le fauteuil présidentiel se tenait le suédois Ruben Östlund, réalisateur à l’humour corrosif qui a déjà reçu deux Palmes d’or pour The Square et Sans filtre. Si l’assiette, contenant comme contenu, n’a pas été encore totalement révélée aux yeux curieux, elle se distingue nécessairement des précédentes. C’est la dernière réalisée par le couple, le chef ayant récemment cédé ses fourneaux à Jean Imbert qui reprend la toque du Martinez.

Christian Sinicropi a toujours été animé par le cinéma. A l’approche de l’échéance du Festival International du Film, il guette avec son épouse la nomination du Président. « Dès que l’on sait, Cathy et moi visionnons ses films, on en choisit deux, et on les interprète à notre manière, avec de la vaisselle créée par Cathy, et avec mes plats », confie-t-il à France Info. Un scénario reproduit comme un rituel depuis 2010 et l’idée d’un menu dédié qui s’impose lorsque le réalisateur Tim Burton se présente sur le tapis rouge. Big Fish leur inspirera « L’Arbre et Rêverie », et Alice au Pays des merveilles « La Danse du Haut de Forme » révélant sous un chapeau en chocolat le sac à main d’Alice garni de fraises des bois.

Menu du jury Nanni Moretti – 2012

Un clap de fin mais pas d’inquiétude pour le duo créatif, bien décidé à continuer de monter les marches d’une façon ou d’une autre, fort de cette expérience fondue dans la toile et des rencontres, comme celle d’Agnès Varda et de JR, qui ont tourné dans les cuisines de la Palme d’Or.

Auteur
0 article par :
Marie-Eve Brisson
Marie-Eve est journaliste chez Mint. Elle a fait ses armes chez Télérama puis Causette en passant par une agence de design et l’enseignement du yoga. Elle aime donc faire des détours dans sa vie professionnelle comme dans Paris, où elle part à la quête de nouvelles adresses, avec une prédilection pour les coins cachés, les épices qu’elle ne connait pas encore et les céramistes en tout genre.

Mais que mange-t-on à l'after party des Oscars?

Pourquoi choisir entre style et gourmandise quand on peut avoir les deux ?

Chez Damyel, le végétal gourmand est roi

On a testé des tacos sushis et c'était pas mal du tout

On sent déjà l'été au prochain Food Market consacré au bbq !

Pendant ce temps là, en Angleterre, une bière de 86 ans est vendue aux enchères

La maison Grey Goose ouvre une table éphémère avec deux chefs