Sulo, puzzles graphiques

Jamais le puzzle n’a été aussi cool que depuis qu’il est devenu un produit responsable 100 % français et qu’assembler ses pièces consiste à révéler une illustration contemporaine acidulée. Derrière cette remise au (bon) goût du jour, officie Jean-Baptiste Viot, initiateur de la marque Sulo, pour slow en japonais. Pour sa première collection en édition limitée, les dessins des illustrateurs Camille Deschiens, Simon Landrein, Louis Otis, Ana Popescu et Albert Tercero se divisent en 1000 pièces.

→ Se décline en cinq modèles, 35 € l’unité
—>sulo-puzzle.com

L’érotisme s'illustre au Hasard Ludique

Deux expos à ne pas manquer à la Fondation Louis Vuitton

S’offrir le plus beau pâté en croûte d’Instagram pour les fêtes

Les choux de Créteil : l’expo photo qui célèbre un village urbain

Léa Munsch : la sculpteure qui modèle les esprits

"Avant l'orage" : quinze artistes à la Bourse du Commerce

L'exposition entre ciel et mer à ne pas manquer sur Marseille