Sulo, puzzles graphiques

Jamais le puzzle n’a été aussi cool que depuis qu’il est devenu un produit responsable 100 % français et qu’assembler ses pièces consiste à révéler une illustration contemporaine acidulée. Derrière cette remise au (bon) goût du jour, officie Jean-Baptiste Viot, initiateur de la marque Sulo, pour slow en japonais. Pour sa première collection en édition limitée, les dessins des illustrateurs Camille Deschiens, Simon Landrein, Louis Otis, Ana Popescu et Albert Tercero se divisent en 1000 pièces.

→ Se décline en cinq modèles, 35 € l’unité
—>sulo-puzzle.com

Journaliste
0 article par :
Stéphanie Thiriet
Journaliste de presse magazine culturelle et arts visuels, ayant un pied à Paris, l'autre à la campagne et parfois les deux glissés sous la table de bons restaurants.

Andy Warhol s'expose à Paris

Folklore au Mucem

Un puzzle solidaire pour lutter contre les violences faites aux femmes

The Outsiders

"Wardrobe snacks" : l'élégance d'un repas sur le pouce

Totem

Press, Tom Dixon