Ristorante National

2016-FRE-cat10 Freger presse 4

Texte : Raphaële Marchal
Photos : Jérome Galland

Julien Cohen est le Woody Allen de la pizzeria : une ouverture par an, ou presque. Ristorante National, c’est le petit dernier, celui qu’on n’attendait pas, qui arrive sur le tard, qu’on est finalement ravis d’avoir, et qui va se faire injustement gâter, puisque c’est l’avantage d’être le dernier né. Et comme d’hab’, ça dépote, et en grandes pompes cette-fois, puisqu’il s’est payé comme coloc’ le tout nouvel hôtel des Arts et métiers. Autant dire que pour se taper un bol de trofie al pesto, vaut mieux être sapé. À rencontrer sans tarder, le poulpe croustillant, les linguini aux langoustines, un gros bar au four… papa mio.

Ristorante National, 243 Rue Saint-Martin, 75003 Paris

Frenchie To Go, Paris

Marchon réveille la rue Saint-Maur

Tortuga, la table de Julien Sebbag au sommet de Paris

Septime, Paris

Rue Sainte-Anne, Paris

Délices d'initiés : Table (Paris)

Bar Principal, le nouveau QG du 11ème arrondissement