Jingle bulles, l'effervescence des pétillants naturels pour les fêtes

Petit précis du pétillant naturel avec Ewen Le Moigne de la Cave des Papilles à Paris qui nous guide dans notre recherche de pét’ nat’ lumineux qui ne nous cloueront pas au pieu.

Champagne, cava, crémant, mousseux, prosecco… Les bulles couleront certainement à flots sur de nombreuses tablées en cette fin d’année. Tout aussi festif et explosif en bouche — en plus d’être à la portée de toutes les bourses — les pétillants naturels aussi seront de la partie.

« Un pétillant naturel est le résultat d’une vinification naturelle selon une méthode ancestrale », dit-il. En quelques mots, elle consiste à finir la fermentation du mou de raisin en bouteille grâce aux levures indigènes qui vont provoquer l’effervescence du vin en dégageant du CO2. « Un pétillant naturel peut être trouble. Une bonne quille va se démarquer sur la qualité de son vin qui ne doit pas être brouillon en bouche mais lumineux, tout en offrant une belle effervescence nous donnant envie d’en boire encore, et encore ! », continue Ewen.

Parmi les crus de la maison qu’il recommande, ceux de Jérôme Lambert, établi en plein cœur de l’Anjou. « Il a de beaux gamays, des rosés pétillants portés sur le fruit rouge avec des notes de groseille, de framboise, du fruit frais ».

Des vignerons champenois apôtres du vin vivant rivalisant avec les plus grands

Si l’on tient cependant à sabrer le champagne, il existe également des vignerons champenois apôtres du vin vivant rivalisant avec les plus grands. Parmi ces derniers, Emmanuel Lassaigne. « Il a repris l’exploitation de son père sur la colline crayeuse de Montgueux en périphérie de Troyes. C’est notre fournisseur historique avec lequel nous avons élaboré la cuvée maison, La Cave des Papilles en chardonnay. Parmi ses champagnes on trouve aussi quelques pinots noirs. Emmanuel s’amuse a faire des petites fantaisies parfois, comme sa cuvée élevée en fût de vin jaune apportant une singularité intéressante… », dit-il.

Les suggestions d’Ewen Le Moigne

-> Pinō citron, 2018, Christophe Lindenlaub
-> L’air de rien, 2018, Jérôme Lambert, 23 €
-> Bulleversante, 2019, Marie et Vincent Tricot, 26, 70 €
-> Cuvée maison La Cave des Papilles extra brut, Jacques Lassaigne, 31 €
-> Montgeux extra brut, Jacques Lassaigne, 38 €

-> www.lacavedespapilles.com — Instagram : @lacavedespapilles

La cave des papilles

Cave à vin naturel
35 Rue Daguerre, 75014 Paris
Journaliste
0 article par :
Anouchka Crocqfer
Anouchka est journaliste chez Mint Magazine. Passée dans les colonnes de L'Express Styles, du Parisien, de Néon, et de Bon Temps elle arpente les rues à la recherche de nouvelles tendances lifestyle.
Photographe
0 article par :
Tiphaine Caro
Tiphaine est architecte de formation. Elle collectionne les vieux appareils-photos et aime saisir les moments du quotidien à l'argentique.

Le marché du collectif marseillais Hors Champs

Maison Joumana, le Liban à Bordeaux

Diner Bedford, Paris

Food Traboule, Lyon

Le Tea Time du Shangri-la

Château de Pommard lance ses dégustations en ligne

Attablé.e.s, les dîners toqués des chef.fe.s