Paris à poil(s): La Samaritaine investie par Charlie Le Mindu

Savez-vous ce qu’est la tricophilie ? Il vous suffit de passer une tête à La Samaritaine pour le deviner. L’artiste et designer Charlie Le Mindu a installé sur l’immense escalier Eiffel, des cheveux, son matériel de prédilection qu’il modèle afin de créer des structures hybrides, surprenantes et expérimentales. Nous parlons de l’installation Tricophilia, l’amour des poils, et plus spécifiquement des cheveux.

Pendant trois mois, l’œuvre sera évolutive au sein du grand magasin passant de l’exploration de la richesse des couleurs et textures de ces cheveux en fibres artificielles et naturelles – du blond polaire au noir, à un atelier coiffure réalisé par l’artiste, et enfin la possibilité de repartir avec une partie de l’œuvre monumentale lors de « la moisson » début mai, à la désinstallation de l’ensemble.

Vous retrouvez également une exposition inédite au deuxième étage de la Samaritaine, où la Haute Coiffure et la mode s’entremêlent à travers cinq tenues, portées notamment par Lady Gaga et Peaches, qui démontrent la technicité et la créativité de Charlie Le Mindu. Cheveux, coton, faux-ongles, satin ou cuir, les pièces mélangent avec brio les matériaux pour un résultat détonnant, inspiré et très couture.

Photo : Alice Rosati

-> Paris à Poil(s) – Du 28 février au 9 mai 2023

La plasticienne Yayoi Kusama veille sur les Champs Elysées

Le Maana festival: l'escapade wellness du printemps

La marque de prêt à porter Miyette présente sa nouvelle collection

Les Filles en Rouje lance la gamme Le Soin

On aimerait que cette collection mode créée par une IA soit vraie

Touillet : l'artisanat de table signé Justine Pruvot

Ruinart et l'artiste Eva Jospin s'exposent au Carreau du Temple