Une pièce à soi : Leboncoin ouvre le dialogue sur la seconde main

« Une pièce à soi » évoque naturellement l’écrivaine Virginia Wolf et son roman «  Une chambre à soi », parfois traduit en « Un lieu à soi », un espace pour s’épanouir, et cela peut aussi passer par les objets qui nous entourent.

Leboncoin, le site français d’annonces gratuites de seconde main, a invité trois utilisatrices de leur plateforme à partager leur vision de l’économie circulaire à travers ce projet : l’écrivaine Sophie Fontanel, la foodista Tania Bruna-Rosso et l’architecte et décoratrice d’intérieur Marine Bonnefoy. Chacune a effectué sur le site une sélection d’objets qui racontent des univers variés, reposant sur trois thématiques qui leur sont chères : la mode, la cuisine et le design.

Ces choix sont commentés et hébergés sur une boutique en ligne et incitent à une réflexion plus globale sur nos modes de consommation et comment prolonger la durée de vie des objets en les faisant circuler. « La pièce à soi » peut ainsi se trouver, se transmettre, se troquer, se revendre, et toujours s’enrichir de nouvelles histoires.

L’ensemble des bénéfices issu de ces ventes sera reversé à l’association MaMaMa qui soutient les femmes victimes de violences, précaires ou isolées.

-> « Une pièce à soi », la boutique en ligne sur Leboncoin

La plus grande batterie de cuisine s'expose au Bon Marché

Middle Sea, de la Finlande à la Tunisie

Les 12 douceurs chocolatées de Cluizel

La collab' idéale pour s’hydrater et parader avec style sur les festivals de cet été

Destination Kinshasa à l'hôtel 25 Hours Paris Nord

Ivresse : de la photographie culinaire comme vous n'en avez jamais vu

La chantilly de karité que les foodies vont s’arracher