Pâques: notre palmarès des plus belles poules aux œufs d’or

La plus vénère

À la mère de famille 

Mis en boite, ces petits œufs à la moue boudeuse n’auront pas d’autre choix que de se rabibocher pour mettre un terme à leur brouille. Nos deux amis au chocolat noir et au chocolat au lait sont fourrés à partir d’un praliné amande et noisettes.  

-> Les œufs brouillés, À la mère de famille 28 € — lameredefamille.com

La plus attendrissante

Plaq 

Les œufs de Plaq font leur grand retour avec praliné pistaches de Bronte, praliné noisettes du Piémont et praliné amande de la Drôme pour ravir les petits comme les grands gourmands. On complète sa petite chasse avec des œufs pas encore sortis de leurs coquilles en boîte de 24 ou avec des sucettes au chocolat noir et au lait. 

-> Œufs et sucettes de Plaq, à partir de 4, 50 € — lameredefamille.com

La plus perchée

Carrés Sauvages x Ho Karan 

Le chocolatier Carrés Sauvages a eu du pif en s’associant avec le label de CBD Ho Karan autour de truffes chocolatées au cacao de Tanzanie contenant 10mg de CBD histoire de planer léger. Avec 2 ou 3 de ces petites bombes vous avez là de quoi clouer le bec de l’oncle relou au déjeuner de Pâques. 

-> Les truffes au CBD Carrés Sauvages x Ho Karan, 39 € —hokaran.com

La plus exotique

Edwart

Croquer dans un cocktail est désormais possible avec la création du chocolatier français reposant sur un socle en praliné coco que l’on déguste les doigts de pieds en éventail dans son salon comme à la plage.

-> Cococktail, 48 € — www.edwart.fr

La plus précieuse

Crillon 

Elle nous a sonné cette belle cloche en chocolat noir renfermant en son cœur un œuf doré lové dans un nid gourmand composé de noisettes torréfiées, d’amandes bâtons, de pistache, de raisins sec et de citron confit. 

-> La cloche d’or du Crillon, 80 €. Du 15 au 18 avril à l’Hôtel de Crillon — mybeezbox.com

La plus bobo-bio

Yann Brys pour l’hôtel Sinner à Paris

Tomber sur une carotte de Pâques dans le jardin au cours de la chasse aux œufs, voilà la belle idée signée du Meilleur Ouvrier de France pâtissier. À l’intérieur, un praliné amandes à l’orange confite, un caramel à la carotte et au cumin, une pâte de fruits carotte, passion et gingembre. 

-> La carotte de Yann Brys, 45 € à l’hôtel Sinner Paris.

La plus fashion victime

Hugues Pouget au Café Kitsuné 

À la carte du café du label de mode, un œuf qui va faire caqueter tant il en a sous la coque: mousse au chocolat noir infusée à la vanille de Madagascar et fève tonka, cœur coulant praliné noisette et crumble croustillant au cacao, glaçage chocolat noir et noisettes torréfiées.

-> L’œuf de Pâques, 12 € à emporter, 14 € sur place — www.maisonkitsune.com 

La plus spirituelle

Jacques Genin et La Maison du Whisky 

Les grands enfants amateurs de spiritueux d’exception ont enfin leur chocolat signés de l’artisan Jacques Genin en colaboration avec la Maison du Whisky. À la carte, la truffe Nikka au whisky japonais, la truffe Kilchoman au whisky écossais ainsi que la truffe Hampden au rhum jamaïcain. Et cela va sans dire tous sont éponymes. 

-> Truffes à retrouver dans les boutiques de Jacques Genin et de La Maison du Whisky, 21 € — www.whisky.fr

Journaliste
0 article par :
Anouchka Crocqfer
Anouchka est journaliste chez Mint Magazine. Passée dans les colonnes de L'Express Styles, du Parisien, de Néon, et de Bon Temps elle arpente les rues à la recherche de nouvelles tendances lifestyle.

Les reines des galettes à dévorer avant, pendant, après l'épiphanie

Le capitaine et les mamas grecques

@Danstakuisine, des recettes de potes aux popotes sur instagram

Tout ce qu'il faut savoir sur le prosecco Riccadonna pour buller cet été

Le collectif gastronomique We are Ona débarque à Arles

Fabula, le restaurant éphémère du musée Carnavalet

Bouteille à la mer : que se cache-t-il derrière la hype des vignerons se jetant à l’eau