Microadventures, Alastair Humphreys

Connaissez-vous de vrais explorateurs, des aventuriers capables de partir au bout du monde sur un coup de tête pour changer d’air ? Et si vous étiez de la même trempe ?

C’est ce que cherche à nous prouver Alastair Humphreys dans son livre Microadventures.

Alastair Humphreys

Vous trouverez toujours une bonne raison de ne pas partir par manque de temps ou d’argent mais selon Alastair il suffirait de sauter dans un train en sortant du boulot, grimper la première montagne qui se présente à vous pour enfin dormir à la belle étoile. Ce qui revient souvent dans le discours d’Alastair, c’est la peur de regretter : vieillir sans avoir vu, vécu. C’est un peu comme ça qu’il s’est retrouvé à faire le tour du monde à vélo pendant 4 ans et s’est vu nommer comme l’un des Explorateurs de l’année 2012 par le National Geographic.

Mint

Hey Alastair, on sait que tu voyages beaucoup, où es-tu en ce moment ?

AH

Je suis chez moi, en Angleterre. Je travaille sur mon prochain livre dans mon cabanon. J’aime écouter la pluie battre sur le toit en buvant du thé.

MINT

Comment décrirais-tu ton job ?

AH

Je suis un aventurier. J’ai tout le temps envie de me tester face au monde. Mais je suis aussi quelqu’un de créatif – j’aime écrire, photographier et faire des films. Mon job finalement, c’est essayer de combiner ces choses là pour faire des choses ennuyeuses comme payer mes factures ou mes impôts !

MINT

Où es-tu parti récemment ?

AH

Cette année, j’ai fait plusieurs «microaventures» en Angleterre. Je suis parti en mission afin de persuader les gens qu’ils n’avaient pas besoin de partir jusqu’en Patagonie pour vivre une aventure. C’est autour de nous à chaque moment il suffit de partir et de la trouver.

MINT

Est-ce que tu prends des notes et des photos pendant ton voyage ?

AH

Oui énormément, j’aime beaucoup écrire ou prendre des photos pendant mes voyages. Presque autant que le voyage en tant que tel (et parfois même plus !).

MINT

Est-ce que tu préfères voyager seul ou avec des amis ?

AH

Partir seul est plus gratifiant, j’ai le sentiment de me dépasser et cela m’apprend beaucoup de choses sur moi-même. Partir avec ses amis c’est plus fun. Du coup j’ai besoin des deux !

MINT

Y-a-t-il une expérience ou un pays qui a particulièrement marqué ta vie ?

AH

Finalement j’ai passé suffisamment de temps dans des pays pauvres dans différents endroits du monde pour avoir appris à être satisfait de mon propre pays. On adore se plaindre de nos routes, nos écoles ou encore nos hôpitaux. Il y a des millions de gens dans le monde qui seraient jaloux de nous et de tout ce que nous avons.

Je suis une personne normale ! Je choisi simplement de partir à l’aventure.

Alastair Humphreys
MINT

En tant qu’explorateur, quels conseils pourrais-tu nous donner ?

AH

Mon principal conseil serait de dire aux gens d’arrêter de penser qu’il y a un fossé entre les «explorateurs» et les «gens normaux». Je suis une personne normale ! Je choisi simplement de partir à l’aventure. C’est la seule différence. Faire ce choix, puis faire en sorte que cela se produise. C’est le plus difficile !

Casa Mae, douceur de vivre à la portugaise

Hubert Charrier, La Grande Evasion

Hello Birds !

Path : Les Délices de Tokyo

L'Abeille, contre vents et marées noires

Ossidiana, design experimental

Chez soi avec Monocle et Andrew Tuck