Le marché aux épices d'Istanbul

Promenade sur du côté d’un marché stambouliote où s’amoncèlent de petites montagnes aux couleurs éclatantes. Des rouges, des jaunes, des verts ou même des ocres chatoyants qui embaument les couloirs de ces marchés labyrinthiques. Les épices font partie intégrante de la gastronomie turque, en voici un petit tour d’horizon.

Piment 

Impossible de ne pas en trouver à la table d’un restaurant turc. Également appelé Pul Biber, il se présente le plus souvent sous forme de flocons, ou en poudre. Il en existe différentes sortes plus ou moins fortes, qui varient de la couleur orangée au rouge foncé. Le piment turc reste un piment moins piquant que ceux que l’on trouve dans la cuisine sud-américaine, mais il apporte du relief aux plats et en relève le goût.

Origan

Si l’origan est un inconditionnel de la cuisine méditerranéenne, il est particulièrement présent en Turquie. L’origan turc est d’ailleurs plus proche de l’origan grec que du provençal. Il apporte aux plats de la fraîcheur et de d’acidité, notamment aux salades et aux soupes. Il se marie très bien avec les légumineuses ou les plats à base de chou. Enfin, c’est un ingrédient idéal à ajouter dans la préparation de sauce tomate.

Cumin 

Souvent utilisé dans des mélanges d’épices, le cumin apporte un goût légèrement épicé et beurré, notamment aux plats à base de viande. Il est fréquemment utilisé dans le houmous et se marie très bien avec les légumineuses. Outre ses vertus culinaires, le cumin est aussi très apprécié pour ses vertus digestives. 

Épices à köfte

Les épices à köfte sont en réalité un mélange de différentes épices que les turcs, grands amateurs de köftes, utilisent pour accompagner ces fameuses boulettes de viande. Le plus souvent, ce mélange contient de la coriandre, du cumin et du piment. On trouve aussi d’autres variantes à base de gingembre, de menthe et de clous de girofle. Ce mélange se mariera très bien avec la plupart des viandes.

Thym

Le thym d’Anatolie est une variété particulière au parfum unique. Cette herbe rehausse toutes sortes de plats à base de légumes, qu’ils soient grillés ou marinés. Il est également possible d’en ajouter dans les bouillons ou les soupes de légumineuses pour leur donner encore plus de saveur.

DA / photographe
0 article par :
Noémie Cédille
Noémie Cédille est directrice artistique de Mint Magazine.

Le pâté en croûte d'Alexis Le Tadic

La recette des spaghetti cacio e pepe de l'épicerie RAP

Carrot cake

Financier aux cerises et romarin

Croissant au jambon et à l'ossau iraty

Thanksgiving et pumpkin pie

Family food, Simone et Matias Tondo