Ivresse : de la photographie culinaire comme vous n'en avez jamais vu

Derrière l’objectif se cache Amandine Giloux, photographe engagée et directrice artistique invitée à l’exposition collective portée par Vinochromie aux Caves du Louvre, intitulée Ivresse. L’ivresse œnologique bien sûr, mais aussi l’ivresse artistique. L’association coulait de sources : les épicuriens, réunis autour du projet collectif parisien, partagent le même goût pour la food et le vin et offrent une expérience multisensorielle aux visiteurs qui déambulent dans un imaginaire onirique et libre de toute contrainte graphique.

Amandine Giloux est de celles qui s’adonnent à leur passion sans compromis : celle de capter l’image, la déstructurer pour lui donner une nouvelle identité. En cassant les codes de la photographie culinaire classique, elle produit des visuels emplis de références, d’amusement et d’anticonformisme.

-> Du 24 octobre au 18 novembre 2022
Ivresse exposition photographique d’Amandine Giloux

Auteur
0 article par :
Marie-Eve Brisson
Marie-Eve est journaliste chez Mint. Elle a fait ses armes chez Télérama puis Causette en passant par une agence de design et l’enseignement du yoga. Elle aime donc faire des détours dans sa vie professionnelle comme dans Paris, où elle part à la quête de nouvelles adresses, avec une prédilection pour les coins cachés, les épices qu’elle ne connait pas encore et les céramistes en tout genre.

"Acte I : vaciller" : Dhewadi Hadjab, le peintre hyperréaliste qui célèbre la danse

Les choux de Créteil : l’expo photo qui célèbre un village urbain

Notre rencontre à Arles avec l’avant-garde féministe

Instantanés grecs : Étsi fait son expo banquet

Palm Springs vu par Charly Derouet

La vaisselle solaire de la Romaine Editions

Une routine matinale de yoga dans un lieu atypique, ça vous tente ?