Chez Troppo, on mélange les torchons et les serviettes

Dans cette boutique berlinoise, on aimerait tout acheter. Chez Troppo, la rayure est la valeur sûre sur les toutes nouvelles chaussettes et les serviettes de plage. Côté cuisine, on retrouve sur les torchons les pancartes de nos (super)marchés: les oranges à 2,49€ le kilo, les aubergines à 2,75 et les citrons à 5€ les 3.

Des touches colorées 100% coton, désignées à Berlin et produites en Autriche voisine, volontairement en édition limitée. Afin de revenir à une esthétique simple, pratique et durable. Troppo signifie too much en italien, et on comprend l’idée. Réjouissons-nous de la vivacité des teintes et de l’embellissement des objets du quotidien.

-> Troppo, boutique en ligne
Torchon 18€
Serviette à partir de 25€

Auteur
0 article par :
Marie-Eve Brisson
Marie-Eve est journaliste chez Mint. Elle a fait ses armes chez Télérama puis Causette en passant par une agence de design et l’enseignement du yoga. Elle aime donc faire des détours dans sa vie professionnelle comme dans Paris, où elle part à la quête de nouvelles adresses, avec une prédilection pour les coins cachés, les épices qu’elle ne connait pas encore et les céramistes en tout genre.

Toucher du bois

Le Château ambulant des studios Ghibli est à Paris

Ivresse : de la photographie culinaire comme vous n'en avez jamais vu

Les bobs écoresponsables qui nous font tourner la tête

Kinsen

La piscine Molitor : une rentrée en fanfare

Landline, le concept store qui réhabilite la droguerie