Le batch cooking avec Keda Black

Texte : Anouchka Crocqfer
Photos : Pierre Javelle

Au lieu de tourner en rond, cuisinons. Cette semaine, nous passons aux fourneaux avec l’écrivaine gastronomique Keda Black qui nous introduit au batch cooking. Le concept, préparer ses plats en avance le week-end afin d’optimiser son temps la semaine et de réduire le gaspillage. 
Mint

Qu’est ce que le batch cooking ?

Keda

C’est un mot anglo-saxon désignant le fait de préparer des repas à l’avance,  de rationaliser les aliments pour plusieurs jours. Cette méthode est un gain de temps, une méthode qui se rapproche de la mise en place des chefs avant le service.

Mint

Quels sont les avantages de cette méthode de préparation ?

Keda

Les courses se font plus simplement, les fruits et légumes achetés sont transformés rapidement ce qui évite de les oublier dans le fond du panier et de les gaspiller. Ayant une famille assez nombreuse une semaine sur deux, c’est aussi un gain en sérénité.

Mint

Comment penser ses plats à l’avance afin d’éviter la monotonie dans l’assiette ?

Keda

Je conseillerai de partir sur un gros plat carné ou non, que l’on peut facilement décliner par la suite. Avec un pot au feu par exemple, il est possible d’ajouter de la viande hachée pour en faire des boulettes avec les restes de légumes, un peu de mie de pain et des herbes. Les légumineuses sont de bons alliés également dans le batch cooking. En faisant cuire une céréale on peut les coupler en salade, les faire sauter à la poêle avec un reste de riz…

Mint

Une idée de recettes sur cinq jours ?

Keda

Une soupe, ça se congèle bien, c’est bon et c’est sain. Un couscous de légumes, des lasagnes, un curry végétarien. Préparer des sauces, des assaisonnements, des condiments aussi. Pourquoi pas ajouter des cacahuètes dans une salade, faire son mélange d’épices avec des amandes torréfiés… Le batch cooking n’empêche pas la créativité.

Mint

Quel est ton rapport aux livres de recettes ?

Keda

Je me suis mise à cuisiner avec des livres de recettes à l’image de ma mère, c’est un bonne façon d’apprendre. J’ai énormément de références en tête comme Kalamata, la cuisine, la famille et la Grèce de Julia Sammut, ou encore ceux de Nigel Slater.

Mint

Un conseil ou un astuce à nous partager en ces temps de confinement ?

Keda

Les injonctions peuvent être agaçantes parfois, chacun est libre de faire ce qu’il veut… Mais si je devais donner un  conseil ce serait de prendre le temps de cuisinier, de ne pas délaisser ses fonds de placards ou jeter ses fanes de radis. L’importance de ne pas gaspiller prend tout son sens aujourd’hui, soyons créatifs.

Mes premiers pas en batch cooking light, Keda Black, éditions Marabout — 15, 90 €

Dehillerin, dans le Ventre de Paris 1/2

Quand le piment fait monter la sauce

Rehab, Paris

Hygée

A.P.C. Café

Pulled pork bao

Le Jardin d'Eedn