Bad Bunny ouvre le resto le plus clinquant de Miami

Associé au magnat de la nuit David Grutman, le rappeur Bad Bunny –tout juste sacré artiste de l’année aux MTV Awards – se lance dans une aventure culinaire americo-japonaise : Gekkō – signifiant « clair de lune » au Pays du soleil levant. Ici, la devise semble « toujours plus » et surtout « pourquoi choisir » ? À la fois steakhouse et sushis bar, les saveurs des deux cuisines se marient avec éclat et décadence dans des recettes recherchées : sashimis aux pétoncles d’Hokkaido, filet-mignon nourri aux olives du Japon, homard crémeux aux épices, huitres « lave et glace ».
Le cadre, lui non plus, ne manque pas d’audace. Dans une atmosphère tamisée de velours drapé se nichent dragons d’or, rétroéclairage, tapisseries fleuries et presque 200 assises capitonnées.
Aucun prix n’est indiqué sur le menu du site, et pour cause. On nous chuchote à l’oreille qu’ils seraient exorbitants. Mais pas de quoi effaroucher les stars qui se sont rendues à l’ouverture tant attendue, tels que DJ Khaled, le couple Beckham ou Lil Wayne.

-> info@gekkomiami.com
8 SE 8TH street, Miami, FL33131

Auteur
0 article par :
Marie-Eve Brisson
Marie-Eve est journaliste chez Mint. Elle a fait ses armes chez Télérama puis Causette en passant par une agence de design et l’enseignement du yoga. Elle aime donc faire des détours dans sa vie professionnelle comme dans Paris, où elle part à la quête de nouvelles adresses, avec une prédilection pour les coins cachés, les épices qu’elle ne connait pas encore et les céramistes en tout genre.

Le chef étoilé Akrame Benallal aux fourneaux du festival Big Fest

Cookidiction

Des vins Alacarte

Fabula, le restaurant éphémère du musée Carnavalet

Se taper un poulpe vivant

Le cocktail au CBD à siroter (en toute légalité) dans la rue

Alma, Dublin