Africa Fashion : l’exposition à ne pas manquer au V&A Museum de Londres

Le plus grand musée au monde d’Arts Appliqués et de Design met à l’honneur la mode africaine dans toute sa richesse et son esthétique, de stylistes emblématiques des années 50 à des créateurs contemporains. Une vitrine inédite qui célèbre une scène de la mode ambitieuse, entre politique et glamour. L’exposition « Africa Fashion » reflète une transformation sociale et culturelle qui donne, enfin, une reconnaissance à un savoir-faire multiple, teinté d’engagement.
Au fil de la visite, nous traversons un demi-siècle de créativité et d’Histoire : celle de l’habillement panafricain. Car se vêtir peut être un acte politique dans toute la complexité symbolique des imprimés.  Ne nous y trompons pas, la mode africaine ne se réduit pas à l’utilisation du wax, ni à des matières très colorées. Aso oke, ankara, bogolan sont autant de tissus issus de techniques de fabrication très diverses. De nombreux créateurs africains contemporains explorent des lignes épurées et graphiques et tordent le cou aux préjugés. Il était temps de pouvoir l’admirer de nos propres yeux !

Photo : Maganga Mwagogo
Photo : Fabrice Malard
Photo : Victoria & Albert Museum

-> Africa Fashion – à partir du 2 juillet 2022
Tous les jours : 10h – 17h45, nocturne le vendredi jusqu’à 22h – 16 £

Victoria & Albert Museum

musée
Cromwell Rd, London SW7 2RL, Royaume-Uni
Auteur
0 article par :
Marie-Eve Brisson
Marie-Eve est journaliste chez Mint. Elle a fait ses armes chez Télérama puis Causette en passant par une agence de design et l’enseignement du yoga. Elle aime donc faire des détours dans sa vie professionnelle comme dans Paris, où elle part à la quête de nouvelles adresses, avec une prédilection pour les coins cachés, les épices qu’elle ne connait pas encore et les céramistes en tout genre.

La chaussure de rando en passe de mettre les cool kids à ses pieds ?

Banlieue ouest

Paloma Wool: ode au féminin

Cruelty free

Miam, l'accessoire travaillé au petit couteau

Collé-serré: la série mode des set designers Paris Se Quema donne le tempo de l'année

The Social Food passe devant l'objectif à Lapérouse pour Mint