Un drugstore dans la cuisine

Dealers de concepts chargés en créativité, de nombreux acteurs de la foodosphère s’imprègnent désormais de la naturopathie et de médecines traditionnelles en invitant dans nos assiettes, plantes, baies et champignons aux vertus positives pour le corps et l’esprit.
Photos : Louise Skadhauge

La vie sous champi peut aussi être synonyme de mode de vie healthy. Cordycepsshiitakéreishichaga… Leurs noms ne vous sont peut-être pas familiers, mais ces derniers se retrouvent dans d’innombrables remèdes de médecines traditionnelles chinoises et indiennes. Aux côtés de plantes, de racines, et de baies, ils appartiennent à la grande famille des adaptogènes. Un terme arrivé tardivement en France alors que la gelée royale ou encore le ginseng aux propriétés stimulantes reconnues en sont également. « Un adaptogène répond à trois critères. Il est non toxique et n’agit pas sur un organe en particulier, mais sur l’organisme dans sa globalité. Il l’aide à gérer le stress auquel il est confronté », explique Louise Skadhauge, créatrice de Maison Loüno qui nous introduit au concept d’homéostasie — l’équilibre intérieur.

Sur sa boutique en ligne, elle propose une kyrielle de préparations saines ne concédant rien à la gourmandise. Les kits de préparation pour morgenbrød, pain noir danois aux graines, côtoient une ribambelle de petits pots en verre aux noms évocateurs à l’instar du Magic Cocoa et du petit dernier, le Magic Matcha Latte. Loin de contenir de la poudre de perlimpinpin, ces derniers renferment de quoi s’envoyer un latte de compet’ pour partir du bon pied. Le premier associe l’amertume du cacao aux saveurs boisées du cordyceps ainsi qu’à celles légèrement maltées et caramélisées de la maca. « Proposer ces mélanges permet aux personnes n’ayant pas le temps de jouer aux alchimistes de bon matin d’avoir l’essentiel en une cuillerée à café. Certains appréhendent le goût des adaptogènes. Les associer de façon à ce qu’ils soient agréables permet d’intégrer la notion de plaisir qui est importante à la création d’un rituel », continue-t-elle.

De la terre à l’assiette

Si le cordyceps améliore l’oxygénation du sang, permettant ainsi une récupération physique plus rapide, le lion’s mane que l’on retrouve dans la préparation du matcha, est connu pour booster les fonctions cognitives et cérébrales, tout en favorisant la régénération des neurones. Idéal pour démarrer la journée. Surnommé crinière de lion pour son apparence touffue, ce champignon s’invite aussi dans la composition d’un dessert à la carte de Mesa, la table végétalienne de l’hôtel HOY à Paris. Ganache de chocolat au lion’smane et mousse de fève tonka sur un lit de noix de pécan torréfiées avec émulsion au café… Une association des plus alléchantes imaginée par la toque britannique Lauren Lovatt, travaillant essentiellement autour du végétal. « Tous nos plats sont pensés en fonction de l’équilibre gustatif dans l’assiette et des apports bénéfiques de chaque ingrédient au corps et à l’esprit. On souhaite prouver qu’il est possible de se faire plaisir tout en se faisant du bien » avance-t-elle. 

Tous nos plats sont pensés en fonction de l’équilibre gustatif dans l’assiette et des apports bénéfiques de chaque ingrédient au corps et à l’esprit. On souhaite prouver qu’il est possible de se faire plaisir tout en se faisant du bien

Lauren Lovatt
Photos : Sophia van den Hoek

La cheffe a mis à profit toutes ses connaissances des superaliments et des adaptogènes dans une approche holistique chère à cette antre du bien-être, passant autant par la méditation que par l’alimentation. « J’apprécie le pollen de pin riche en antioxydant ajouté à une à crème fraîche ou à une vinaigrette comme celle accompagnant nos golden potatoes », continue-t-elle. Récemment, c’est l’huile de CBD qu’elle a intégré à l’un des bowls. « Elle est peu concentrée donc assez neutre en goût, contrairement à d’autres plus herbacées, mais possède des vertus apaisantes ». Si l’on pourrait croire que ses propriétés anti-stress feraient
du cannabidiol un adaptogène il n’en est rien. C’est un cannabinoïde, extrait du chanvre, agissant sur les récepteurs du système nerveux central, sans les effets psychotropes attribués à la Marie-Jeanne. 

À ingérer en quelques gouttes directement sur la langue — comme le suggère la jeune marque Équilibre, proposant divers taux de concentration de CBD dans ses petites fioles, sa fleur se consomme également infusée. Dernières créations gourmandes en date, celles de la boulangerie parisienne Sain l’ayant introduite à ses préparations pâtissières. Cool-choux crème chantilly au CBD orange bud entourant un cœur à la crème de marron ; ainsi que la barre choco-relax avec ganache aux deux chocolats rehaussée des notes fruitées d’agrumes de la même plante. Un petit bout de paradis loin d’être artificiel, arrivant à point nommé pendant le second confinement.

→ Préparations adaptogènes en vente chez Maison Loüno
→ Huile de cannabidiol en vente chez Équilibre
→ HOY, 68, rue des Martyrs, Paris 9e
→ Sain, 13, rue Marie et Louise, Paris 10e

Article à retrouver dans Mint#21

Journaliste
0 article par :
Anouchka Crocqfer
Anouchka est journaliste chez Mint Magazine. Passée dans les colonnes de L'Express Styles, du Parisien, de Néon, et de Bon Temps elle arpente les rues à la recherche de nouvelles tendances lifestyle.

Va faire cuire un oeuf !

Les nouveaux pastis artisanaux qui vous rendront fada

On commande sur Deliveroo?

Scolapianta

Paris Cocktail Week

Le bon, le beau et le bizarre

Back to basics