Un dimanche avec Victoire Loup et Mina Soundiram, créatrices de la newsletter Mess

« Je hais les dimanches » chantait Edith Piaf. Grâce à Victoire Loup et Mina Soundiram, ce coup de blues récurrent s’évapore. Les deux journalistes proposent chaque semaine à travers leur nouvelle newsletter Mess une recette dominicale réalisée par un invité spécial.

Un appel au festin, dont le nom fait écho au mes, une portion de nourriture en vieux français, ou encore au missum, faisant référence en latin à quelque chose de posé sur la table. Le temps d’une parenthèse intime, on entre dans les cuisines de personnalités passionnées, comme chez Manon Fleury, avec la recette de son porridge, ou chez Gaspard Dehaene, avec la recette de sa blanquette. A l’occasion de leur troisième newsletter, les deux journalistes nous livrent chacune à leur tour leur Mess dominical.

 

Victoire Loup

Crédit : Victor Picon

Qu’est-ce qu’on fait ? Comme j’habite une partie du temps en Californie, le dimanche rime avec nature et découvertes. Une journée hors du temps où mon téléphone est éteint, ce qui me permet de déconnecter et profiter pleinement de mes proches. Passer du temps entre amis et se délecter des paysages de Malibu ou des plages de l’océan.

Qu’est-ce qu’on mange ? Le pique-nique est souvent de la partie, avec des légumes, du pain fait maison, du babaganoush… Et si je suis à Paris, le repas dominical est souvent l’omelette faite par mon mari, une omelette incroyable, sans coloration, comme dans les palaces.

Et après ? Je prends soin de moi, pour reposer ma peau et mon corps après toutes ces aventures. Masques de visages, bain au sel d’Epsom ou huile de coco, en regardant une série, ambiance gros Bounty sur pattes, pour trouver un peu de réconfort et affronter la semaine à venir.

Mina Soundiram

Qu’est-ce qu’on fait ? J’aime prendre mon temps et rester au lit jusqu’à midi. Je prends mon petit-déjeuner, lis la presse, me perds sur TikTok ou me rendors. Séquence 100% fayote : à 11 heures, la radio est allumée pour suivre « On va déguster » de François-Régis Gaudry, mon rendez-vous immanquable de la semaine. Fidèle au poste, j’enchaîne avec l’émission Très Très Bon, et je regarde toutes les chroniques, sauf la mienne. Qui se supporte à l’écran ?

Qu’est-ce qu’on mange ? Un incontournable, le poulet rôti du dimanche. Un poulet bien rôti avec la peau craquante et la chaire super moelleuse, des pommes de terres sous toutes leurs formes, ça dépend de mes humeurs, acheté chez le boucher du quartier.

Et après ? Plateau-télé devant « Faites entrer l’accusé » sur RMC Story, pour lutter contre le Sunday Night blues. Je suis fascinée par les faits divers, et je ne rate jamais cette émission. Je me couche en flippant au moindre bruit dans l’appart mais au moins je ne pense pas au lendemain !

Le petit plus ? L’hôtel Amour. C’est mon endroit préféré à Paris, les chambres sont magnifiques et j’adore la carte en room-service. Un endroit dépaysant où je passe presque tous mes week-ends.

-> @the_sunday_mess

Photos en couverture : Pauline Gouablin

-> Si vous avez apprécié cet article, Mint 22 est désormais disponible en pré-commande.

Journaliste
0 article par :
Ysé Gouyette
Ysé est journaliste chez Mint Magazine. Gourmande et rarement rassasiée, elle est toujours à la recherche de nouveautés. Entre deux articles elle prépare son objectif : gagner le concours de la plus grosse mangeuse de glaces.

Confinement, le fait maison

Le cocktail pairing

L'Épicerie l'Idéal chez Merci

BenchesCollective

Labyrinth Table

La céramique et les verreries d’Ingegerd Råman

Le Bénéfique