Nos meilleures adresses pour un city break réussi à Rotterdam

Cosmopolite et bouillonnante, la ville sort peu à peu de l’ombre de sa grande sœur, Amsterdam, pour notre plus grand plaisir.

La pluie frappe sur les carreaux tandis que je me blottis dans la banquette du café. Dehors, le canal Boerengat, l’un des derniers rescapés de la ville, ondule tranquillement. Je craque un bout de stroopwaffel, une fine gaufre fourrée au sirop et à la cannelle, que je plonge dans mon chocolat chaud. Quand l’averse est finie, j’enfourche mon vélo. Ici comme dans tout le pays, les cyclistes sont rois : mieux vaut prendre le pli.

Sous le pont suspendu, des bateaux s’affrontent dans une course de vitesse et attirent l’attention des badauds. Le souffle qui monte des eaux me rappelle que l’automne s’est installé, je reprends ma balade. Parsemée de parcs et de jardins, la cité moderne m’incite à prendre mon temps. Dans quelques années, des maisons flottantes apparaîtront au fil de la Nouvelle Meuse.

Nichée dans les terres hollandaises, pas très loin de l’océan, Rotterdam est le premier port européen. Avant, on le quittait pour refaire sa vie à New-York ; aujourd’hui, les amoureux des grandes cités viennent y passer de longs week-ends au pied des structures audacieuses.

Le lit

Mainport hotel 5*

Une immense baie vitrée donne sur le pont suspendu et on admire la vue depuis une chambre du 11e étage. En plus du bain à remous, elle abrite aussi un sauna privatif, comble du confort après une journée de balade.

-> Leuvehaven, 77

Citizen M

À deux pas de la gare, cet hôtel à l’ambiance bohème ne s’embarrasse pas de services superflus mais propose des grands lits et des films gratuits. On passe de longs moments dans le lobby chaleureux face à la cheminée.

-> Geldersestraat, 50

Stroom

Sur la jetée du port s’élevait jadis une ancienne centrale électrique aujourd’hui transformée en hôtel moderne. Lumineux et agréable, l’espace invite à la détente. Quand le temps est clément, le toit-terrasse dispose d’une superbe vue sur la tour de l’Euromast.

-> Lloyd Street, 1

La table

Lof der Zoetheid

Dans ce royaume de la comfort food, on s’attable à toute heure pour voir valser fromages, charcuteries, soupes et autres spécialités russes. Les propriétaires, Anastasia et Elena, n’ont pas choisi ce nom au hasard: en néerlandais, zoetheid signifie douceur.

-> Noordplein, 1

Dertien

À elle-seule, l’adresse fait vibrer la gastronomie à Rotterdam. Le chef Pepijn met les produits du terroir à l’honneur et on déguste, pêle-mêle, du chou-fleur rôti aux amandes, des frites maison de haute volée et des croquettes au crabe bien croustillantes.

-> Schiedamse Vest, 30

Op Het Dak

Pour parvenir jusqu’à sa table, il faut zigzaguer entre les salades et les fleurs qui poussent sur ce toit-terrasse. Là, on profite d’un petit-déjeuner de saison en croquant dans un muffin au potiron et un porridge aux fruits frais. Dès le milieu de l’après-midi, des tapenades et des rillettes viennent copiner avec les bières artisanales et du vin nature.

-> Schiekade, 189

Fenix food factory

Ce food market se planque dans un entrepôt réhabilité, sur les docks de l’ancien quartier rouge. Au milieu de la faune branchée, on pioche dans les étals du fromage chez Booij Kaasmakers, du pain
de seigle chez Jordy’s Bakery ou un plat japonais et on grignote au soleil, sur des meubles de récup’.

-> Veerlaan, 19

Old scuola

Marco et Daniel sont des puristes de la pizza napolitaine et après avoir bourlingué de festivals en festivals avec un foodtruck, ils ont désormais pignon sur rue. Sur le comptoir en terrazzo, on s’envoie une délicieuse Margherita à la pâte fine et aux bords épais. Une bouchée et on se croirait en Italie.

-> Achterklooster, 1

Aloha

Il y a quelques années au bord de la rivière, une piscine en plein air a laissé place à ce bar-restaurant inventif et locavore. Les toboggans aquatiques sont toujours là et on boulotte une cuisine végétarienne et
gourmande, du genre quinoa et burrata, dans une ambiance tropicale. Un conseil: demandez du miel avec votre thé, il est récolté sur le toit.

-> Maasboulevard, 100

Le café

Man Met Bril

Dans la rue flotte une odeur de café follement attirante. On se précipite à l’intérieur de ce coffee-shop minimaliste et détendu où les grains sont torréfiés et brassés à la perfection sous nos yeux. En plus, l’accueil est très chaleureux.

-> Vijverhofstraat, 70

Parqiet

Au beau milieu du parc de l’Euromast se dresse une maison blanche où l’on se sent immédiatement chez soi. Le petit déj’ bien frais se compose au choix d’un moelleux banana bread, d’un espresso de chez Man Met
Bril ou de quiches maison, et se déguste idéalement sur un transat en terrasse.

-> Baden Powelllaan, 20

Hopper

Ici, on va droit au but: une déco minimale et dans la tasse, un très bon café. À toute heure, on goûte au broodje, le pain maison, avec une tranche de gouda et on se laisse tenter par une part de cheesecake. Ne ratez pas leur sélection pointue de vins !

-> Schiedamse Vest, 146

Sortir

Bierboutique

Chaises en velours, carreaux de ciment : l’ambiance est feutrée dans ce bar qui affiche 90 bières à la carte. Que l’on se la joue classique avec une boisson artisanale ou que l’on s’aventure à goûter un cocktail houblonné, on passe de longues soirées dans cette brasserie raffinée.

-> Witte de Withstraat, 40B

Supermercado

Avant de pénétrer dans la boîte de nuit Superdisco, escale obligatoire à l’étage de ce resto latino où s’enchaînent tacos au porc mariné, ceviche de loup de mer et cocktails déments à base de jalapeño.

-> Schiedamsevest, 91

Amehoela

Des bambous, des plantes tropicales, des cocktails renversants et des quesadillas: ici, il faut se pincer pour se rappeler qu’on est toujours à Rotterdam. Ce nouveau bar rend hommage à la culture tiki et propose une programmation musicale rafraîchissante.

-> Mauritsweg, 33

Shop

Groos

Cette fois, pas question de ramener un mug kitsch ou un porte-clés ringard; on sort de ce concept store avec des souvenirs design de qualité imaginés et produits à Rotterdam. Chaussettes, carnet, vase ou baskets, le plus dur est encore de faire tout rentrer dans sa valise.

-> Achterklooster 13

Découvrir

Luchtsingel

Conçu par le cabinet d’architecture ZUS, ce pont en bois jaune, réservé aux piétons, relie sur 390 mètres le centre au nord de la ville. Pour l’anecdote, c’est une campagne de financement participatif qui a permis de voir naître le projet.

-> Schiekade 189-303

Le Musée Boijmans-Van Beuningen

L’établissement abrite l’une des plus belles collections de maîtres
d’Europe. On y admire des œuvres de Rembrandt, Bosch, Van Gogh, Monet, Mondrian, Magritte, Dali et beaucoup d’art datant de la Renaissance.

-> Museumpark, 18-20

Fotomuseeum

Au sous-sol de ce musée dédié à la photo, l’image et le design se trouve la Chambre Noire, un espace interactif où se mêlent clichés et vidéos marquants pour l’histoire du pays et de la photographie.

-> Las Palmas, Wilhelminakade 332

Article extrait de Mint 9.

Journaliste
0 article par :
Hélène Rocco
Hélène est journaliste lifestyle. Amoureuse des voyages, elle est aussi accro à la bonne cuisine et donnerait sa mère pour du fromage de brebis.
Photographe
0 article par :
Agathe Boudin
Agathe est graphiste. Elle collabore à la réalisation des numéros papier de Mint et réalise des photographies pour illustrer ses articles.

Sur les routes de l'Andalousie

Lisbonne, Athènes, Barcelone... Les 7 guides à suivre jusqu'au bout de l'été

Il Palazzo Experimental, Venise

48h à Arles : suivez le guide

Nos adresses à deux pas de Gare de l'Est

Nos adresses marseillaises pour un séjour hors saison de folie

Et si Le Havre était la destination pour achever son été en beauté ?