On a regardé le début de Tokyo Vice, la série de la rentrée

Et on peut dire qu’on vous la recommande chaleureusement. La série « Tokyo Vice », tirée du récit éponyme, a débarqué sur Canal + la semaine dernière. Son adaptation était très attendue comme le révélait le Japan Times en avril dernier. Selon le quotidien nippon, cela faisait 10 ans que la série était en préparation. Elle nous emmène dans les pérégrinations d’un journaliste d’investigation du Missouri qui enquête sur le monde inquiétant mais terriblement attractif des Yakuzas. Le crime organisé à son extrême, observé par un regard occidental fasciné : celui de Jake Adelstein, qui a écrit l’ouvrage autobiographique initial, disponible aux éditions Points.  Alors qu’il signe au journal Yomiuri Shinbun au début des années 90, le reporter court après les bons sujets. Il n’a pas 25 ans et se prend de passion pour la mafia locale. Il révèle une information censée rester confidentielle : l’opération chirurgicale aux Etats-Unis du plus célèbre des Yakusas, Tadamasa Gota.

HBO Max

La série s’inspire très largement de cette plongée dans le monde impitoyable de la pègre nippone, en se basant sur les Mémoires du jeune journaliste, premier occidental à écrire pour la presse japonaise. Lorsqu’il découvre le lien entre les forces de polices et les Yakusas quelques années plus tard, les ennuis commencent …
Portée par Ansel Elgort, d’une justesse bluffante, et Ken Watanabe, connu pour son rôle dans Inception, la première saison comprenant huit épisodes entre progressivement dans l’intrigue, mais convainc très vite en nous immergeant avec réalisme et fidélité dans les coins sombres du Pays du Soleil Levant.

Auteur
0 article par :
Marie-Eve Brisson
Marie-Eve est journaliste chez Mint. Elle a fait ses armes chez Télérama puis Causette en passant par une agence de design et l’enseignement du yoga. Elle aime donc faire des détours dans sa vie professionnelle comme dans Paris, où elle part à la quête de nouvelles adresses, avec une prédilection pour les coins cachés, les épices qu’elle ne connait pas encore et les céramistes en tout genre.

Tinder a 10 ans et nous, on voulait vous parler de la série Foodie Love

The Bear : à peine sortie, la série culinaire américaine est déjà un classique

On the edge, le Japon entre d'autres tons

Onsen, mode d'emploi

La piscine Molitor : une rentrée en fanfare

À Marseille, Sessùn Alma célèbre la céramique

Cabin in the forest