Voici l’adresse où s’envoyer le meilleur des coquillages et crustacés de Marseille

Pas besoin d’avoir le pied marin si vous avez décidé de larguer les amarres à cette nouvelle table de la cité phocéenne qui a le vent en poupe. À la carte, de quoi prendre un bon bol d’air iodé avec une sélection de trésors de la mer issus de pêche durable. Ce midi, on a jeté notre dévolu sur de belles perles d’un ostréiculteur camarguais et des couteaux en persillade revenus dans du lard bien cochon accompagnés de frites allumettes flanquées d’une mayo à l’ail noir. Pour la soif, on s’est offert un détour par les Pouilles avec un verre de blanc du domaine Calcarius avant de demander à Anthony, le tenancier, de nous introduire à Gérard son doyen, ancien écailler du Pescadou qui saura vous aiguiller au mieux dans la constitution de votre panier à emporter. Ce qu’on a regretté, ne pas être passés la veille pour goûter aux moules yassa du chef Cheikh Diouf d’origine sénégalaise qui prend un malin plaisir à sublimer le terroir méditerranéen.

-> Ouvert du mercredi au vendredi de 10h à 14h et de 17h30 à 22h30, le samedi de 10h à 22h30 et le dimanche de 10h00 à 17h30.

L’Écaillerie

restaurant
26 rue d’Endoume, 13007 Marseille
Journaliste
0 article par :
Anouchka Crocqfer
Anouchka est journaliste chez Mint Magazine. Passée dans les colonnes de L'Express Styles, du Parisien, de Néon, et de Bon Temps elle arpente les rues à la recherche de nouvelles tendances lifestyle.

Astair, Paris

La petite histoire du Paris-Brest, le dessert qui fait tourner la tête

Mangerie Bebek, Istanbul

Le soir où le chef Guillaume Sanchez a sauvé sa soirée grâce à la cuisine d'Alexandre Gauthier

Mesita, la street-food argentine à Pigalle

Un brin de folie chez Buffet

À la recherche des pépites cachées de la gastronomie italienne