Nos meilleures adresses dans le Perche pour se mettre au vert à quelques heures de Paris

Maisons d’hôtes, tables locavores, caves à vins et boutiques de créateurs, voici notre sélection.

Le lit

Maison Ceronne

Un havre de paix niché en plein coeur du parc Naturel du Perche, telle est la promesse de Maison Ceronne, une maison d’hôtes qui dépoussière les codes de l’hôtellerie traditionnelle. Franciliens en mal de verdure, nous avons décidé de migrer vers l’Ouest, à une centaine de kilomètres de Paris pour rejoindre cette auberge qui renferme bien des surprises. À peine arrivé sur place, on comprend vite qu’il sera difficile de quitter l’enceinte de ces deux bâtisses aux allures de maison de campagne posées sur un parc arboré de deux hectares. Refuge idéal pour les esthètes en quête d’inspiration, sa décoration moderne privilégie la justesse des matériaux bruts à l’image de ses murs de pierre et des quelques poutres apparentes. Lorsque les pièces de mobilier vintage n’ont pas été chinées sur les brocantes alentours ou aux Puces de Saint-Ouen, ces dernières ont été pensées sur mesure par les hôtes eux-mêmes. L’immense cheminée ouverte en béton banché devient la parfaite compagne des longues soirées d’hiver, tandis que l’imposante table en marbre noir et ses bancs en chêne deviennent au matin le théâtre de joyeux petits déjeuners locavores. Ici, on vit à son rythme, au plus près de la nature. Cette dernière s’invite d’ailleurs partout. On la contemple depuis les immenses baies vitrées présentes dans chaque pièce commune, mais aussi dans les chambres où prime l’art de la simplicité. L’agitation de la ville a laissé place au silence que seul le chant des oiseaux vient rompre de temps à autre, sinon le doux crépitement d‘un vinyle auquel on se laisse porter. Allez, on débranche.

Des petits déjeuners locavores

Si la carte se veut de saison et sans chichi, les plats proposés ne concèdent rien à la qualité de ses produits issus des producteurs locaux. À l’heure du petit déjeuner, les oeufs bio et autres produits laitiers de la ferme voisine sont escortés d’une foule de viennoiseries et de confitures maison que l’on tartine allègrement à grands coups de cuillères sur notre pain toasté.

Flâner le nez au vent près de la maison d’hôte

Après un tel festin, une petite balade digestive n’est pas de refus. On s’enfonce dans la forêt voisine avec nos drôles de compagnons poilus, Coton, Troll et Holly, un âne et deux poneys appartenant aux hôtes. Pour se perdre le nez au vent sur les sentiers alentours, des vélos sont mis à disposition, mais aussi une Simca, dont les amateurs de voitures rétros se feront un plaisir de faire vrombir le moteur sur les routes de la région. 

S’offrir une parenthèse enchantée

De retour à l’auberge, on se laisse tenter par un bain de vapeur dans le hammam empruntant l’esthétique des créations de l’artiste contemporain Jean-Pierre Raynaud, ou dans le sauna qui joue les rebelles en s’habillant de bois nordique noir. Si le froid nous fait bouder la piscine extérieure aperçue à notre arrivée, on se contentera de sa jumelle en intérieur qui n’a rien à lui envier. Le septième art aussi est de la partie. Il a pris ses quartiers au sous-sol, dans la salle de cinéma dont les cinéphiles pourront se réjouir des 4 000 références disponibles. 

Parader sur le dance-floor

À la nuit tombée, les noctambules pourront parader sur le dance-floor du night club aux mille et un néons ou s’adonner à une partie de jeux vidéo dans la salle de jeux pour grands enfants. 

→ Chambres à partir de 190 €, petit déjeuner inclus.
www.maisonceronne.com

Prolonger le séjour aux alentours

La table

D’Une Île

Cette maison d’hôtes ayant élu domicile dans le hameau de l’Aunay n’est autre que la petite dernière de la famille Septime. Tarte tatin au fenouil, poularde cuite en cocotte, tarte aux échalotes et à la moutarde que l’on garnit de crème crue… À sa table, l’équipe nous régale avec légumes du potager percheron, viandes des producteurs du coin et belle carte de vins natures.

-> L’Aunay 61110 Rémalard
-> duneile.com

Les Pieds dans l’eau

Cette table nichée dans un moulin posé à la lisière d’un étang ne manque pas de charme. Sa cuisine inventive et raffinée saura satisfaire les fins palais. Mention spéciale pour le saumon confit coiffé de légumes de saison et son risotto au chorizo tout aussi fondant que follement parfumé. 

-> 28 Chemin de la Folle Entreprise, 61400 Saint-Langis-lès-Mortagne

Le Tribunal 

N’ayons pas peur de le dire, cette table gastronomique est une véritable institution. À ne surtout pas manquer, le boudin — spécialité de la région — qui est ici fait maison, ou son œuf fermier du Perche qui se dresse fièrement sur son étuvée de panais, accompagné d’une émulsion de volaille à l’huile de truffe. 

-> 4 place du Palais Hôtel du Tribunal, 61400 Mortagne-au-Perche

Le verre

La Vie en rouge

Derrière sa devanture tout droit sortie d’un roman du 19e siècle se cachent quelques tables où l’on prend place pour déguster un, ou plusieurs, verres de vin que l’on accompagne de casse-croûte à la porchetta ou d’une assiette de salaison accompagnée de pain de campagne avant de repartir avec un chutney de pommes au piment d’espelette sous le bras. 

-> 31 rue Sainte-Croix, Mortagne-au-Perche, 61400

La boutique

Chez Emilie et Yan 

Brie à la truffe, fromages de chèvre issus de la ferme des Cabrioles, miel des Cadres noirs percherons ou encore bières bio brassées artisanalement… Il y a de quoi s’offrir un véritable banquet de gourmet dans cette épicerie fine où l’on déniche les meilleurs produits de terroir de la région. 

-> 2 Rue Henri Chartier, 61400 Mortagne-au-Perche

Gabrielle Feuillard

Installée dans l’ancienne tour de guet de Bellême, cette fleuriste a plus d’un tour dans sa boutique, dans laquelle on trouve aussi bien de belles plantes à s’offrir que des objets de décoration ainsi qu’une belle sélection de foulards et d’écharpes. 

-> 10 rue de Ville-Close, Bellême

Maison Fassier

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, tel est le motto de la famille Fassier qui redonne vie à votre linge ancien pour en faire de jolis coussins, ou à des matériaux  industriels inutilisables pour les détourner en lampes.

-> 21 rue Sainte-Croix, Mortagne-au-Perche

Les Broc’hanteuses

Si les antiquaires se bousculent au portillon dans la région, celle-ci a trouvé comment se démarquer de ses consoeurs en se spécialisant dans le mobilier contemporain des années 50 et 60.

-> 22 rue Boucicaut, Bellême

Maison Close

Voilà un nom qui attire bien des curieux. Impossible de repartir les mains vides de cet antre des merveilles où l’on fait de véritables trouvailles, toutes époques confondues. 

-> 21 rue Ville Close, 61130 Bellême

Les incontournables à visiter

L’Hôtel des Arts

Haut lieu culturel percheron, expositions, concerts et diverses représentations se succèdent dans cet ancien relais de poste du 16e siècle. 

-> 4 place des Ponts, 61110 Rémalard

Le Goût des Mots

De passage dans la région pour un court week-end, peut-être aurez-vous la chance de rencontrer l’auteur de votre livre de chevet du moment dans cette librairie qui organise une kyrielle d’événements littéraires.

-> 34 Place du Général de Gaulle, 61400 Mortagne-au-Perche

Maison Ceronne

Maison d’hôtes
La Gilberdière, 61380 Sainte-Céronne-Lès-Mortagne

 

Journaliste
0 article par :
Anouchka Crocqfer
Anouchka est journaliste chez Mint Magazine. Passée dans les colonnes de L'Express Styles, du Parisien, de Néon, et de Bon Temps elle arpente les rues à la recherche de nouvelles tendances lifestyle.
DA / photographe / illustratrice
0 article par :
Noémie Cédille
Noémie est co-fondatrice de Mint. Elle s'occupe de sa direction artistique et de son design depuis sa création. Créative touche à tout, elle réalise également des reportages photos et des illustrations pour accompagner les articles du magazine.

Nos meilleures adresses pour un city break réussi à Rotterdam

48h à Arles : suivez le guide

Et si Le Havre était la destination pour achever son été en beauté ?

On vous embarque pour 48h cocooning dans le Marais à Paris

Découvrir la côte irlandaise entre terre et mer

Barabba, Copenhague

Rome en un seul jour