Filez d’art d’art en Suisse

Besoin d’un shot de culture ? Direction les villes de Zurich, Bâle et Winterthour, principaux points de ralliement des amoureux de l’art
et de la photographie.

Bâle au centre

La ville n’a pas volé son surnom de « capitale de l’art en Suisse » et pour cause, Bâle offre la plus haute densité en musées du pays, avec plus de 40 établissements dédiés. On y croise les grands noms de l’art
d’aujourd’hui, qui se réunissent chaque année à Art Basel, comme d’hier – Claude Monet, Paul Cézanne, Vincent van Gogh, Pablo Picasso, Andy Warhol, Roy Lichtenstein… Vous reprendrez bien un peu de (Francis) Bacon ?
Plus d’infos sur la ville de Bâle : suisse.com/bale

Photos : suisse.com / Bâle

Le podium des 3 musées incontournables

Fondation Beyeler
Baselstrasse 101,
4125 Bâle
fondationbeyeler.ch

Kunstmuseum Basel
St. Alban-Graben 16,
4051 Bâle
kunstmuseumbasel.ch

Musée Tinguely
Paul Sacher-Anlage 2
4002 Bâle
tinguely.ch/fr

Le lit

Der Teufelhof
À la fois un hôtel, un théâtre, deux restaurants (l’Atelier et le Bel Étage), un café-bar, une brasserie, une cave à vins… Ici, les chambres accueillent de véritables installations artistiques.

La table

Les Jardins & la Villa Merian
Les Jardins Merian possèdent la plus grande collection européenne d’iris (près de 1500 espèces) et abritent également une villa, construite en 1711 et transformée en un café-restaurant servant légumes et fruits du potager bio.


Volkshaus
Un hôtel, une brasserie désignée par Herzog & de Meuron et un
Biergarten, le tout dans un style épuré qui ravira la Marie Kondo qui
sommeille en vous et prête à tout pour s’envoyer un Hackbraten.

Le verre

Zum Kuss
Calez-vous dans un transat et commandez un « Kussbrättli » (une
planche apéro) et un verre de vin. Prost !


Zurich, complètement dada

Zurich est le berceau historique du dadaïsme, ce mouvement artistique
protéiforme, rebelle et agité, impulsé par le poète Hugo Ball et sa
compagne Emmy Hennings en 1916. Mais la ville ne reste pas pour
autant figée dans ce passé flamboyant et a pris le train de la modernité
en marche : en atteste l’extension spectaculaire du Kunsthaus réalisée
en 2021 par l’agence David Chipperfield Architects, qui en fait
aujourd’hui le plus grand musée d’art de Suisse. Ce relooking a aussi
permis de dynamiser et de créer un quartier des galeries autour dudit
musée. Mais ici, l’art se découvre aussi au coin de la rue.
Plus d’infos sur la ville de Zurich : suisse.com/zurich

Photos : suisse.com / Zurich


Une chasse aux trésors en e-bike

Emerveillez-vous devant les installations de Niki de Saint Phalle (dans
le hall principal de la gare), de Max Bill (à la Bahnhofstrasse), de Sislej
Xhafa (au Hardaupark), ou encore de Fischli & Weiss (à ZurichOerlikon).

Faites un détour par Le Pavillon Le Corbusier.

Pavillon Le Corbusier

Höschgasse 88008 Zurich

Donnez un coup de pédale en direction de Zurich-Ouest. Cet ancien
quartier industriel est un musée de street art à ciel ouvert.

Velostation Europaplatz

E-bike tour public art
Europaallee 7 8004 Zurich

Le lit

Kafischnaps
Plutôt lit double ou séparé ? En Suisse germanique, comme chez sa
voisine allemande, on sait apprécier les couche et couette séparées.

La table

Maison Manesse
Une étoile Michelin décrochée en 2021 et 3 menus du soir : végétarien,
omnivore et uniquement à base de plantes, ponctués d’un intrigant
sandre à la rhubarbe et d’un « noix gras » aux pois, olives et menthe.

Josef
Sur le mur, la photo de la muse des Sex Pistols, feue Jordan Mooney.
Dans l’assiette, un esturgeon flambé et dans le verre du vin orange
nature étiqueté « Graue Freiheit ». Ce Josef fait définitivement ressortir
son côté punk.

Le verre

Rimini Bar
Le soir venu, les bains publics deviennent des « Badi-Bars », soit des
hotspots à la fraîche où boire un verre en plein air et les pieds (quasi)
dans l’eau, comme ici au Rimini Bar.

Winterthour, y’a pas photo !

Dans une vie antérieure remontant au XIXe siècle, cette ancienne cité
industrielle était le berceau d’entreprises de fonderie et des locomotives
Sulzer. Depuis, la « Manchester suisse » est devenue une « cité-jardin »
(les espaces verts représentent 40 % de son espace urbain) qui se
passionne pour la photographie et où il est possible de mettre en
perspective ce contraste entre nature et vestiges industriels #nofilter.
Plus d’infos sur la ville de Winterthour : suisse.com/winterthour

Photos : suisse.com / Winterthour

Pour jouer avec les clichés

Faites-vous la main au Fotozentrum qui abrite la Fondation suisse pour
la photographie ainsi que le Fotomuseum, qui propose des ateliers sur le
thème de la photo.


Optez pour l’effet « carte postale » et arpentez la vieille ville pittoresque, avec ses façades colorées, ses petites places pavées ornées de fontaines, sa Stadtkirche sans oublier les parcs et jardins du Kunst
Museum, de la Collection Oskar Reinhart « Am Römerholz » et de La
Roseraie.

Collection Oskar Reinhart « Am Römerholz »

Haldenstrasse 95, 8400 Winterthur


Misez sur le style indus : votre terrain de jeux ? La Sulzerareal, ancien
site minier à faire frémir de plaisir les fans d’urbex et de béton.

Le lit

Depot 195
Ambiance backpacker et auberge de jeunesse, avec dortoirs et cuisine
partagée dans cet ancien bâtiment industriel de la fameuse Sulzerareal.

La table

Bistro George
Après en avoir pris plein la vue au Fotozentrum, place à la pause déj’
avec « ein belegtes Brot ».


Trübli
Un resto gastronomique sans carte des plats mais qui joue la carte du
menu surprise. Allez-y les yeux fermés.

Le verre

Café Portier
Dans cette ancienne conciergerie reconvertie en bar aux faux airs de
mini diner américain avec son enseigne en néon rouge, prenez une table
dehors et profitez des concerts les soirs d’été.

En collaboration avec myswitzerland



auteur
0 article par :
Deborah Malet
Déborah est journaliste indépendante et a lancé sa newsletter gratuite dehors.dedans il y a 2 ans. Elle aime les mangas, le karaoké, les animaux, le dessin, la rando, la currywurst et la série policière allemande Tatort.

Les plus belles randonnées à faire en France

Hart Bageri, la boulangerie de Noma à Copenhague

Découvrir la côte irlandaise entre terre et mer

Quelques jours à Lisbonne

On a concocté le programme parfait pour célébrer El Día de Muertos à Paris

Les adresses vénitiennes des sœurs Micheluzzi

Destination Alentejo, au Portugal