Et si le egg and bacon sandwich était en passe de détrôner le burger ?

La question s’est posée au comptoir d’une nouvelle poule aux œufs d’or qui a fait son nid dans le 10ème. Son petit nom: Round. Elle envoie une série de casse-dalles décadents qui en ont sous le bun.

On ressort d’ici comme un coq en pâte. À la carte: un iconique de la comfort food, le sandwich aux œufs. Sa version classique est affriolante. Dans un potatoe-bun doré: du bacon fumé avec œuf au plat coulant, mayonnaise sriracha maison et chaddar dégoulinant.

Sinon, pas d’embrouille avec le scramble aux œufs brouillés à la ciboulette, sa compotée d’oignons caramélisés et son ketchup fumé maison. Alors qu’une version saumon fumé s’invite aussi à la carte, le sunny smash nous faisait aussi de l’œil. À l’intérieur, belle barbaque limousine smashée, œuf au plat, cheddar, oignons rouges frais, cornichons et ketchup fumé maison.

Et s’il vous reste encore de la place, les cookies chocolat noir, graines de tournesol et éclats de noisettes ne vous laisseront pas sur votre faim.

Journaliste
0 article par :
Anouchka Crocqfer
Anouchka est journaliste chez Mint Magazine. Passée dans les colonnes de L'Express Styles, du Parisien, de Néon, et de Bon Temps elle arpente les rues à la recherche de nouvelles tendances lifestyle.

Gargouille, le bistrot où l'on mange à sa faim et à son goût

Au Passage devient Couvre-phô

Ventrus, le resto nomade, retrouve la Villette pour les beaux jours

Pourquoi l’ancien candidat Top Chef Thomas Chisholm élève le resto au niveau supérieur

Le dwich au pastrami qui comble (enfin) nos envies

Chandeleur: et si le bánh xèo était en passe de détrôner la galette saucisse ?

Les Résistants reprennent leurs dîners bavards