La Russie vue par Marianna Jamadi

Mint

Qui es-tu Marianna ?

Marianna Jamadi

Je suis une photographe finno-indonésienne qui a grandi à Long Beach en Californie. J’ai passé le début de ma vie adulte à New York avant de retourner vivre sur la côte Ouest.

Mint

Pourquoi as-tu choisi de partir en Russie ?

Marianna Jamadi

Le Trans-Sibérien a toujours été sur ma liste de choses à faire avant de mourir et le lac Baikal ainsi que l‘ïle Oklhon m’intéressaient beaucoup, notamment en raison de la culture chaman.

 

Mint

Peux-tu nous en dire plus sur ce séjour ?

Marianna Jamadi

J’ai passé quelques jours à Saint-Pétersbourg et à Moscou avant d’embarquer à bord du train pour 3 nuits et 4 jours, en direction de Irkutsk pour me rendre au lac Baikal. J’ai séjourné sur l’île Olkhon au milieu du lac avant de prendre le train trans-mongolien jusqu’en Mongolie.

Mint

Comment s’est passé ce voyage en train ?

Marianna Jamadi

J’étais complètement déphasée. Le train traversait 5 fuseaux horaires mais tout le programme dans le train était calé sur l’heure de Moscou : il fallait donc en permanence ajuster l’heure locale pour continuer à être à l’heure de Moscou.

Mint

Y a t-il un lieu que tu recommandes particulièrement ?

Marianna Jamadi

L’île d’Olkhon est magique. On a l’impression d’être au bout de la terre.

Mint

De quelle photo es-tu particulièrement fière ?

Marianna Jamadi

J’adore celle des deux femmes qui nagent devant le Shaman Rock. Elle dégage une vraie sérénité.

Son site web / Son compte Instagram

 

Lux Stockholm : 16 saisons de beaux produits

Le Japon dans l'objectif de la photographe Pia Riverola

L'Ouest américain dans l'objectif de Leeor Wild

"Wardrobe snacks" : l'élégance d'un repas sur le pouce

Les déserts de l'Amérique latine dans l'objectif de Romain Farge

Airplane food

L'Inde vue par Yuri Andries