Le rêve américain fantasmé de Stefanie Moshammer

Mars 2014, après une rencontre fortuite à Las Vegas avec un dénommé Troy C, la photographe autrichienne, Stefanie Moshammer reçoit une lettre dans laquelle il lui déclare son amour et lui promet le rêve américain. Pendant quatre ans, elle va documenter la vie fantasmée par cet inconnu dans sa série :  « I Can Be Her ». Une sélection proposée par Perrine Debieuvre (@Le Marché de Pépé).

Une vente de photos et d'objets précieux nous invite à un aller sans retour pour Le Caire

Letizia Le Fur, images d'un dernier été

Cette série photos nous plonge dans l’esthétique du cinéma de David Lynch et de Wim Wenders

Cap sur la Toscane entre bruschettas à l'huile d'olive et baignades sur la côte

Dans l'objectif de William Eggleston

Les dieux du rade

Bons baisers de Bretagne