Il Palazzo Experimental, Venise

Depuis le ponton, difficile d’imaginer ce qu’il se cache derrière la façade en pierres de style gothique. Et pourtant, ce palazzo vénitien de la Renaissance caressé par les eaux du Canale Della Giudecca est un voyage à lui seul.

Après avoir trempé les lèvres dans l’un des cocktails signatures offert à l’arrivée, on est tout de suite happé par les imposants volumes de cette bâtisse et la noblesse des matériaux sélectionnés avec soin par la décoratrice d’intérieur Dorothée Meilichzon. Profusion de marbre, terrazzo au sol, tête de lit en bois sculpté, marqueteries… Tout ici vient rappeler le charme de la Venise d’antan et l’excellence des savoir-faire locaux. Dans les 32 chambres et suites, quelques pièces iconiques du groupe Memphis exposées ça et là viennent réveiller la palette de tons pastel habillant leurs murs. C’est d’ailleurs à l’un des chefs de fil du mouvement — l’architecte et designer vénitien Carlo Scarpa — que la designeuse milanaise Cristina Celestino a rendu hommage en s’emparant de la décoration du bar à cocktail où dominent la délicatesse du velours et l’éclat du laiton dans un esprit speakeasy.

La table

Pas d’impasse sur le petit déjeuner, encore moins lorsque celui-ci est inclus. Direction le rooftop pour contempler les dômes et les toits d’ardoise de la Sérénissime qui s’anime au passage des gondoliers – tout en croquant dans son croissant. À l’heure du dîner, on se laisse tenter par la table de l’hôtel en s’envoyant agnolotti et petites ravioles maison farcies à la ricotta aux cèpes et au citron, avant de succomber à l’appel du gourmand tiramisù.

Le verre

Si le Spritz nous vient directement à l’esprit lorsque l’on évoque la Vénétie, il serait dommage de passer à côté des créations de l’Experimental Cocktail Club. Si vous aimez les bulles, mention spéciale pour l’Arcipelago. Un doux breuvage concocté à partir de prosecco, de sirop de melon et de jus de citron, le tout relevé d’une pointe de sumac à déguster dans le jardin secret attenant loin des rumeurs de la ville. 

Se relaxer

Se (re)plonger dans le Guépard de Visconti tout en se délassant dans un bain aux cristaux marins face à une vue imprenable sur l’île de Giudecca, ne serait-ce pas cela la dolce vita

À découvrir aux alentours

On profite de la situation géographique de l’hôtel situé non loin du Grand Canal pour flâner dans la Collection Guggenheim du nom de Peggy, celle qui fut l’une des mécènes et collectionneuses les plus avant-gardistes de son temps. De Picasso à Magritte en passant par Dali et Kandisky, on révise ses classiques au fil des galeries du Palazzo Venier dei Leoni avant de faire un saut à la Galleria dell’Academia où s’exposent trésors et chefs-d’oeuvres de la Vénétie du 14ème au 18ème siècle.

Il Palazzo Experimental, 1412 Fondamenta Zattere Al Ponte Lungo, Venise, Italie

Nos adresses vénitiennes

La table

Il Paradiso Perduto 

Sa terrasse ne désemplit pas. Ici, tout est local, savoureux et typiquement vénitien. Les plateaux de fruits de mer y sont gargantuesques, les pâtes à la parmigiana à se damner. Optez pour les caccio et pepe, le chef viendra les mélanger  devant vous comme le veut la tradition. 

Fondamenta della Misericordia Cannaregio 2540, Venise

Osteria Anice Stellato

Une carte aux couleurs de l’Italie créative et pleine de surprises à l’instar de ses Saint-Jacques revisitées aux éclats de fèves de cacao que l’on arrose de vin nature.

Fondamenta Rio della Sensa 1 Cannaregio 3272, Venise

Trattoria Dai Tosi 

Située à deux pas du Giardina et de l’Arsenal, voilà l’escale si l’on y vient lors de la biennale de Venise. Ses tables tables sont disposées dans une ruelle traversée par les linges suspendus où sont proposés pizzas, Pasta et raviolis bien servis. Ici pas de chichi, ambiance méditerranéenne garantie.

Calle Seco Marina, 738, Venise 

Osteria La Zucca 

De loin le meilleur restaurant de la cité des Doges. Petit par sa taille mais grandiose en saveurs, on craque pour son flan di zucca, spécialité pâtissière de la maison au potiron qui saura ravir les becs sucrés. 

Santa Croce 1762, Venise

Le goûter

La serra dei giardini 

Après avoir arpenté les ruelles de la ville, une pause douceur s’impose. Cette serre verdoyante datant de 1894 fait abrite aujourd’hui un salon thé. On y trouve de délicieux cappuccinos que l’on accompagne de quelques biscotti avant de repartir avec une plante sous le bras si le coeur nous en dit. 

Via Giuseppe Garibaldi 1254, Venise

Le verre

Vino Vero

Toujours festif à l’heure de l’apéro, ce bar offre une belle carte de vin ainsi qu’une kyrielle de ciccheti vénitiens, ces petits toasts gourmands qui sont à la cuisine vénitienne ce que sont les tapas à la cuisine espagnole. Un régal !

Fondamenta Misericordia 2497, Venise.

Harry’s bar

Selon la légende, l’invention du carpaccio et du cocktail Bellini reviendrait à Giuseppe Cipriani, simple barman qui officiait en ce lieu dans les années 1930 avant qu’il ne devienne une institution où se sont succédés Hemingway, Orson Welles, Truman Capote et la fameuse Peggy Guggenheim. 

Calle Vallaresso 1323, Venise

 La boutique

L’atelier de Nason Moretti

Si les ateliers de ce verrier né sur l’île de Murano en 1926 n’ouvrent pas leurs portes au public, les créations aux couleurs chamarrées et réalisées à la main par ses maîtres verriers sont à découvrir dans de nombreuses boutiques depuis le Rio dei Vitrai, littéralement le canal des verriers. 

Calle Dietro GLi Orti 12, Venise

Designs 188 

Un petit atelier de bijoux emmené par trois créateurs vénitiens passionnés de joaillerie, puisant leur inspiration dans les savoir-faire de la Vénétie. On y retrouve aussi bien des bagues serties de pierres semi-précieuses que des bracelets entièrement confectionnés à la main à partir de verre de Murano.

Dorsoduro 167, Venise 

Edmond 

Ce concept-store niché dans le Palais Contarini Polignac recèle d’autant de trésors d’un autre temps que de pièces contemporaines signées d’artistes locaux trônant aux côtés d’ouvrages dédiés à la ville. Chaussons vénitiens, vaisselle, linge de maison, vêtements… Même en y entrant par simple curiosité, on en ressort rarement les mains vides. 

Dorsoduro 872, Venise 

À voir

Punta della dogana

Passage obligé des férus d’art contemporain, la petite soeur de la future collection Pinault à la bourse du Commerce de Paris — également réhabilitée par l’architecte japonais Tadao Ando — fête cette année ses dix ans. L’occasion de s’offrir une visite à la pointe de la création. Le plus : chaque entrée est jumelée avec le Palazzo Grassi. 

Dorsoduro, 2 Venise

Ca’Pesaro – Musée d’Art moderne 

Ce somptueux palais baroque du XVIIIe siècle accueille non pas une, mais deux institutions culturelles majeures de la ville. Le musée d’art moderne prend ses quartiers au rez-de-chaussée tandis que l’étage supérieur accueille celui de l’art oriental. De quoi en prendre plein les yeux. 

Santa Croce 2076, Venise

San Lazzaro degli Armeni 

Cap sur l’est pour découvrir cette petite île au large du Lido où se dresse fièrement un monastère érigé au 18ème siècle par l’abbé Mekhitar, aidé de plusieurs moines arméniens fuyant la persécution turque à Istanbul. L’ancienne bibliothèque renferme de précieux manuscrits, certains datant même de l’époque des premières impressions.

Isola Di San Lazzaro 30126, Venise  

Le showroom Olivetti 

Véritable institution, cet établissement entièrement rénové à la fin des années 1950 par l’architecte et designer phare italien Carlo Scarpa vaut le détour pour une visite hors des sentiers battus à deux pas de la place Saint-Marc.

Piazza San Marco 101, Venise

Terrasse Fondaco dei Tedeschi 

On prend de la hauteur sur ce rooftop perché au dessus d’un grand magasin de luxe offrant une vue saisissante sur le Grand Canal et le Rialto.

Rialto Bridge 30124, Venise

Y aller

Vols directs pour Venise au départ de Paris à partir de 66 €
Trains de nuit au départ de Paris à partir de 130 €

 

Journaliste
0 article par :
Anouchka Crocqfer
Anouchka est journaliste chez Mint Magazine. Passée dans les colonnes de L'Express Styles, du Parisien, de Néon, et de Bon Temps elle arpente les rues à la recherche de nouvelles tendances lifestyle.

Le M, Megève

Destination Macao

Koti, l'échappée finlandaise au cœur de Paris

Hart Bageri, la boulangerie de Noma à Copenhague

Sur les pas de Lou Doillon à Paris

Explore Arles

Wilo & Grove