AlUla, joyau de l'Arabie Saoudite

Au cœur du désert, AlUla porte 7000 ans de récits. Elle offre un voyage à l’ombre des palmeraies, une plongée dans l’Histoire au doux parfum de dattes et de citrons.

Sur son emplacement au Nord-Ouest de l’Arabie, se tinrent Dadan et Hégra, cités du royaume nabatéen (du IVè siècle avant J-C. jusqu’au Ier siècle). Capitale sur la route de l’encens, AlUla devint ensuite chemin de pèlerinage vers la Mecque et Médine.

Lieux de culte, tombes et nécropoles, inscriptions à flanc de falaise et vestiges d’habitations témoignent de son riche passé et lui valent d’être inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

Jumelle de la jordanienne Pétra, elle s’est fait connaître à la faveur d’une mission archéologique franco-saoudienne en 2002, prémices d’un accord de partenariat culturel et de la création de l’Agence française pour le développement d’AlUla (Afalula). Grâce à des politiques d’ouverture du tourisme renforcées ces dernières années, la vieille ville inhabitée depuis 40 ans pourrait bien voir du monde s’installer à nouveau dans ses ruelles. Al-‘Ulâ, ou AlUla de son nom grand public, ne bafoue pas sa contemporanéité. Une installation de 9 740 m2 de miroirs reflète son intemporelle beauté. L’architecte Jean Nouvel a été mandaté pour les plans d’un hôtel haut de gamme et six projets de musée sont sur la table.

Dans un livre d’exception, les éditions Assouline proposent un voyage visuel sur les traces de la AlUla antique

Illustration : Ignasi Monreal

En collaboration avec l’organisme touristique Destination AlUla, la maison Assouline publie un livre d’exception faisant écho à la splendeur de l’oasis. Elle a convoqué à cet effet le photographe québecois Robert Polidori et l’artiste espagnol Ignasi Monreal. Le premier photographie les lieux et monuments : les tombes creusées dans les affleurements d’Hegra, des sculptures rupestres dont Jabal AlFil (aussi appelé Elephant Rock) et des pétroglyphes montrant des animaux qui vivaient sur place il y a des milliers d’années. Le second illustre les lieux à travers des scènes dans lesquelles époques anciennes et modernes se rencontrent. Des textes accompagnent la promenade visuelle, ils sont ceux d’archéologues, d’explorateurs et de personnalités partageant leurs impressions et leurs découvertes lors de leur passage sur les lieux.

-> AlUla, éditions Assouline, prix sur demande. Deux formats exclusifs : Ultimate (couvertures bleues et beiges) et XXL (boîtes bleues et noires).

Journaliste
0 article par :
Stéphanie Thiriet
Journaliste de presse magazine culturelle et arts visuels, ayant un pied à Paris, l'autre à la campagne et parfois les deux glissés sous la table de bons restaurants.

12 vues

L'avenir des insectes dans notre assiette

Paris-Mexico : aller-retour gourmand

The Outsiders

Earth Porn

Merci l'Andalousie

My Hungry Valentine