Belmond Maroma, Mexique

11 juillet 2018

Dormir

Texte : Hélène Rocco
Photos : Belmond Maroma et Hélène Rocco

À peine a t-on quitté la route pour Tulum que la jungle se profile déjà. Notre taxi s’engouffre dans une forêt luxuriante et de longues minutes s’écoulent avant que l’on n’atteigne les petites habitations blanches couvertes de chaume. Loin de l’agitation de la festive Playa del Carmen, l’hôtel se blottit contre la mer turquoise des Caraïbes. De son perchoir, Avellida, le perroquet de la maison, nous toise : imperturbable. Nous continuons à siroter la boisson de bienvenue, une margarita anisée à la liqueur xtabentún. Avec ses cours et ses fontaines élégantes, le lieu a des airs de vieille hacienda. Les chambres sont au bout du chemin, vastes, lumineuses, ouvertes sur la plage. Demain, on ira toucher du doigt l’héritage de la Riviera maya mais d’ici là, on se laisse envelopper par la douceur de ce havre de paix.

Chambres à partir de 423 euros
Punta Maroma, 77710 Playa del Carmen, Quintana Roo, Mexique

Eat

Les journées commencent par un petit-déjeuner, les pieds dans le sable. El restaurante nous régale de chilaquiles – une spécialité à base de sauce piquante, de tortillas maison et d’œufs – et de jus de papaye frais. Au déjeuner, c’est ceviche sous la hutte du Freddy’s bar et le soir, on dîne sous les étoiles, à la lueur des grandes torches. L’occasion de goûter une dorade au safran et à l’aïoli mémorable.

Drink

Retour à la case Freddy pour des mezcals renversants : c’est la spécialité de la maison, on aurait tort de s’en priver. L’idéal pour savoir si vous aimez ce cousin de la tequila, au goût fumé, est de siroter le Chaklol qui mêle du Cointreau, de l’hibiscus et du sirop de basilic. Les plus costauds oseront le cocktail Kinchil au gingembre, à la citronnelle et au piment habanero.

Relax

Au milieu de la jungle, le Kinan spa appelle à la sérénité. On plonge volontiers dans le bain à vapeur maya appelé temazcal et avant d’entrer dans le sauna, on s’enduit d’une boue traditionnelle. Chaque matin, des cours de yoga sont proposés dans le jardin qui fait face au spa. Les sportifs apprécieront le centre de fitness, les trois piscines et les deux courts de tennis.

Look

Toutes les plages ne naissent pas libres et égales en droit : celles de la Riviera figurent parmi les plus belles au monde. De sublimes récifs sont à portée de palmes et l’hôtel propose la location d’équipements de plongée, des masques, des tubas, des catamarans et autres kayaks.

2016-FRE-cat10 Freger presse 4

—————————

La Riviera Maya, autour du Belmond Maroma

See

Sian Ka’an

Cette réserve naturelle est la plus importante du pays. Située au sud de Tulum, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et abrite un vrai paradis pour les oiseaux ainsi qu’une partie de la barrière de corail. À la fin de la visite, une barque maya nous emmène à travers le lagon plus bleu que bleu.

Carretera Tulum- Boca Paila- Punta Allen, 109

Gran Cenote

La péninsule du Yucatan compte des milliers de cenotes – des piscines naturelles souterraines – mais celui-ci est sans doute le plus remarquable. Parfait pour se rafraîchir dans de l’eau douce au milieu des tortues, ou plonger avec du matériel à louer sur place.

Tulum, km 25

Site archéologique de Tulum

Cet ancien lieu de pèlerinage maya a été conçu pour prévenir les cités voisines de l’arrivée d’une tempête. Le temple, perché sur la falaise, émettait un son lorsque le vent commençait à souffler. Allez-y tôt le matin pour éviter la foule et après avoir sillonné les ruines, plongez dans la crique et son eau turquoise.

Carretera 307 Cancún – Chetumal km 230

Akumal

Dans la baie d’Akumal, les gigantesques tortues sont reines. Pas besoin de payer un tour privé : avec un masque et un tuba, on peut les observer toute l’année, lorsqu’elles ne sont pas trop timides.

Carretera Cancún – Chetumal km 104

Eat

Los Pescadores

Un taco les pieds dans l’eau, ou presque, c’est la promesse de cette paillotte. À la carte aussi, un guacamole à la coriandre et au citron, des légumes grillés et un cocktail de crevettes (oui, ça existe).

Carretera Tulum-Boca Paila Km 3, Tulum

Zamas

Les vagues turquoises s’abîment sur les rochers. Le poisson grillé en croûte de sel, servi avec une sauce à la mangue, mérite à lui seul le voyage. Après le repas, on s’offre une petite sieste dans l’une des chaises longues bariolées.

Carretera Tulum-Boca Paila,km 5, Zona Hotelera, Tulum

Hartwood

À condition de réussir à y entrer, ce resto sur la plage, peuplé d’une faune hipster, laisse un joli souvenir. La cuisine fraîche et locavore, composée principalement de fruits de mer, se fait au four à bois et au barbecue.

Carretera Tulum-Boca Paila, 7,6 km, Tulum

Taqueria Don Beto

Le temps d’un repas, quittez le rivage pour croquer dans de très bons tacos. Dans ce boui-boui traditionnel, une dame effiloche, sous vos yeux, le porc rôti lentement avec des agrumes dans une feuille de bananier. Un bijou.

Carratera Tulum – Cancún 121

2016-FRE-cat10 Freger presse 4

Drink

Casa jaguar

Du mezcal, encore du mezcal dans ce décor tropical. On discute avec les barmen pendant qu’ils préparent un Maria Sandia du tonnerre avec de la pastèque, du citron vert, du sel sur le bord du verre (et du mezcal donc).

Carretera Tulum-Boca Paila, km 7,5, Tulum

Papaya playa beach club

Chaque samedi, cet hôtel design accueille des djs résidents et des vacanciers bronzés sur la plage privée. À la carte, des cocktails abordables et rafraîchissants comme le PPP à base de tequila et de papaye.

Carretera Tulum-Boca Paila, km 4.5, Tulum

—-

Pour y aller :  Paris-Cancún 11 heures de vol puis 45 minutes de transfert jusqu’à l’hôtel.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *