On a testé le vélo Brompton avec The Social Food

Shirley Garrier et Mathieu Zouhairi, le duo autodidacte derrière The Social Food, nous ont embarqué dans une virée cycliste à travers Paris. Mais pas avec n’importe quel vélo, celui qu’ils ont élu comme compagnon de toutes leurs escapades : le Brompton, pliant, léger, parfait pour optimiser la mobilité urbaine.

Photo : Maurice Svay

Créé Outre-Manche par l’ingénieur britannique Andrew Ritchie il y a presque 50 ans, ce vélo est révolutionnaire par sa technique de pliage inédite, effectuée en moins de 20 secondes. Certains s’aventurent même à atteindre un record de temps de pliage, la transformation la plus rapide étant de 6 secondes d’après Thomas, un des vendeurs passionnés de la boutique parisienne Brompton Junction, où l’ensemble de la gamme est disponible. Située rue de Rivoli, elle sera notre point de départ, pour une balade gourmande dans la capitale, à la quête des trouvailles gustatives de Shirley et Mathieu.

Leur intention ? Nous initier à l’art du pique-nique en passant par les meilleures adresses parisiennes, où ils ont découvert des produits savoureux et des ustensiles indispensables à la pause culinaire en plein-air. Un premier détour par le workshop Isse, où l’on découvre une large gamme de saké et d’ingénieux moulins à épices à glisser dans le cabas de pique-nique, déniché au marché de Bastille. Puis un autre détour à la fromagerie japonaise Hisada, qui comblera toutes nos envies laitières. Enfin, les victuailles dénichées à l’épicerie du monde Sabah, la Esquinita – l’aller simple pour le Mexique, ou à la traditionnelle Maison Barthouil, viennent compléter notre panier gourmand, amovible et idéalement placé sur le guidon de notre vélo Brompton. Une expérience que l’on ne saurait que trop vous conseiller, à n’importe quel moment de l’année !

Brompton Junction

magasin cycliste
85 Rue de Rivoli, 75001 Paris
Auteur
0 article par :
Marie-Eve Brisson
Marie-Eve est journaliste chez Mint. Elle a fait ses armes chez Télérama puis Causette en passant par une agence de design et l’enseignement du yoga. Elle aime donc faire des détours dans sa vie professionnelle comme dans Paris, où elle part à la quête de nouvelles adresses, avec une prédilection pour les coins cachés, les épices qu’elle ne connait pas encore et les céramistes en tout genre.

The Social Food passe devant l'objectif à Lapérouse pour Mint

Quand on partait sur les chemins ... du fromage français !

Un an à vélo d'Amsterdam à Singapour

The Social Food chez Merci, la résidence haute en saveurs

L'art de la composition selon Marietta Varga

Voyager à travers l'oeil de Charles Fréger

ACE Hotel Downtown LA