Charlotte Woivré

Avec sa collection estivale lancée le 1er avril, la créatrice Charlotte Woivré remet le raphia tressé au goût du jour. Peu utilisée dans l’industrie textile, cette matière permet de s’éloigner d’une consommation de masse. De la sandale plate à la mule à petit talon, la créatrice a imaginé des pièces aux couleurs chaudes, fabriquées à la main par des tisserandes au Maroc. En ville ou en bord de mer, les chaussures texturées, minimalistes et singulières se portent très facilement.

Charlotte Woivré, à partir de 240 €, www.charlottewoivre.com

Journaliste
0 article par :
Hélène Rocco
Hélène est journaliste lifestyle. Amoureuse des voyages, elle est aussi accro à la bonne cuisine et donnerait sa mère pour du fromage de brebis.

Atelier Bama Traoré, mode éthique et singulière

Sarah Moon au Musée d’Art Moderne de Paris

PolkaPants, les pantalons pour cheffes par des cheffes

Banlieue ouest

Bed and Breakfast

Paloma Wool : ode au féminin

Des jacqueries, pièces à conviction