Cette série photos nous plonge dans l’esthétique du cinéma de David Lynch et de Wim Wenders

Avec sa monographie baptisée Prophetic Kingdom l’artiste américain Martin Buday nous convie à une traversée des espaces désertés des États-Unis.

Pareil à des décors de cinéma avant que la caméra ne se mette à tourner, chacune de ses prises de vue laisse libre court à notre imagination. Devantures de restaurants, champs fleuris, panneaux publicitaires ou encore maisons abandonnées… Nombre de ces endroits ont été découverts par le photographe en partie grâce au skateboard. 

À l’adolescence, je suis devenu obsédé par ce sport. Ce fut le début de ma fascination pour les endroits ignorés des villes et des banlieues, des “spots” que seuls les skateurs trouvaient attrayants pour leur potentiel. Cela a aiguisé mon œil et m’a permis de regarder différemment.

Martin Buday, photographe
MB_2021_02_25_26 001

-> Prophetic Kingdom, éditions Daylight Books, environ 40 €.

Journaliste
0 article par :
Anouchka Crocqfer
Anouchka est journaliste chez Mint Magazine. Passée dans les colonnes de L'Express Styles, du Parisien, de Néon, et de Bon Temps elle arpente les rues à la recherche de nouvelles tendances lifestyle.

Une série photo complètement givrée

Dans l'objectif de Bea De Giacomo

Dans le compte Instagram de @tinydetailsonly

Une photographe piquée de miel s’est infiltrée dans un rucher des Vosges

Sous le soleil exactement

L'Écosse vue par Richard Gaston

Portrait d'Afrique(s)