Stéphane Kunn, Bled FC magazine

19 mai 2015

Rencontre

Texte : Déborah Pham
Photos : Serena Millar et Nam Kunn

Il y a près d’un an, on sortait notre premier numéro grâce à vous sur Kiss Kiss Bank Bank. Aujourd’hui, c’est au tour de Stéphane Kunn et à son équipe de se lancer dans presse papier, avec la sortie prochaine de son magazine Bled FC. Stéphane, dit Nam Kunn, est en voyage en Asie et prépare les sujets de son numéro 1. Actuellement en Birmanie, il répond à nos questions et nous en dit plus sur son projet.

Mint : Hello Stéphane, peux-tu nous dire quelques mots sur toi ?

Hello Mint, je suis designer à Paris, les gens me connaissent plus sous le nom de Nam, mon 2ème prénom d’origine vietnamienne. J’ai travaillé pendant 6 ans en tant que graphiste pour Shoes Up, un magazine sur la mode et la culture urbaine. J’ai aussi travaille pour Fricote, un magazine sur les tendances créatives autour de l’univers food. Après toutes ces années, j’ai décidé de lancer mon propre projet.

Mint : Peux-tu nous en dire plus sur Bled FC ?

À l’origine, lorsque j’ai imaginé Bled FC c’était une façon de partager ma passion pour le foot d’une manière créative et originale. Je voulais également mettre en avant mes origines et ma double culture, faire découvrir le style de vie d’un jeune français né à Paris, fils d’immigrés vietnamiens.
Aujourd’hui je définis Bled FC comme une plateforme créative qui explore le football d’ailleurs, le but est de promouvoir les différentes cultures de ce sport à travers le monde.

Mint : Pourquoi as-tu décidé de créer ton propre magazine ?

Je pense qu’après toutes ces années, j’ai acquis l’expérience et les capacités pour pouvoir créer mon propre magazine. J’ai travaillé dans une petite boite où tu dois savoir faire plusieurs choses, être multitâches. À la base je suis graphiste, mais je me définis plus comme un créatif au sens large, je ne suis pas journaliste ou reporter mais je suis capable d’écrire une interview, raconter une histoire et donner un point de vue avec mon propre style.

Mint : Pourquoi avoir choisi le papier plutôt que le web ?

Je veux développer les deux, aujourd’hui c’est compliqué de se passer du web. Avec le magazine je veux créer un bel objet, imaginer quelque chose que les gens pourront garder longtemps ; laisser une trace réelle et non virtuelle. Puis le contenu entre les deux médias est différent, car chaque magazine sera dédié à un pays ou une région du monde, alors que sur le site ou les réseaux sociaux, le contenu est plus global. J’y parle de l’actualité et de mes coups de coeur du moment.

Mint : Est-ce que c’est surtout un magazine de mec ?

On parle principalement de foot, donc je suppose que 90% des personnes qui suivent Bled FC sont des mecs.

Mint : Combien de personnes travaillent sur Bled FC ? 

On est quatre, deux rédacteurs et traducteurs, une personne qui s’occupe de tout ce qui est production et moi.

Mint : On te connaît surtout pour tes travaux d’illustrateurs, quels sont tes autres talents qu’on s’apprête à découvrir dans Bled FC ?

Illustrateur n’a jamais été mon métier et ne le sera jamais je pense. Je préfère que cela reste une passion. Bien sûr, je vais réaliser des illustrations dans le magazine, mais mon but est de créer quelque chose d’original que ce soit dans le contenu, l’image, ou la maquette du magazine.

Mint : C’est pas trop dur pour toi de ne pas parler de cuisine ?

C’est marrant que tu me poses cette question. Je m’amuse souvent avec ce jeu de mot, Bled FC = Bled Food Club. Bled FC c’est du foot mais aussi de la culture, donc il y a toujours un lien entre le foot et la bouffe. D’ailleurs j’ai prévu une rubrique Bled Food Club dans le magazine.

Mint : Tu vas lancer ton projet grâce au crowdfunding, on est à très peu de jours de la fin, tu n’es pas trop stressé ? 

J’ai décidé de dédier le premier numéro à l’Asie du Sud-Est, j’y suis depuis plus d’un mois et jusqu’à la fin du mois de mai pour créer le contenu du magazine. En parallèle du voyage, j’ai lancé la campagne de crowdfunding sur kisskissbankbank. Je trouvais ça cool que les contributeurs et les internautes puissent suivre mes aventures et découvrir les première histoires et images du magazine en direct via les réseaux sociaux. Pour tout t’avouer, c’est très compliqué de gérer le voyage et la campagne en même temps. Mais c’est un pari que j’ai fait et que j’assume, pour l’instant on est un peu à la bourre sur nos pronostiques mais je lâche pas l’affaire même à l’autre bout du monde !

Mint : Qu’est ce qu’on trouvera dans le premier numéro ?

Pleins de belles histoires, des anecdotes de voyage, des interviews de joueurs professionnels, amateurs ou de supporters. Des séries de photos, des punchlines de rappeurs, des éditos mode, des pages de Bled culture, des illustrations, le tout made by Bled FC.

Faites-vous un beau cadeau et encouragez la presse indépendante en participant à la campagne de Bled FC sur KissKissBankBank.

treizieme-yo-11 treizieme-yo-7

kkbb

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *