On a discuté avec les deux créatrices de gâteaux qui révolutionnent le game de la pâtisserie

Zélikha Dinga (@carodiaro_paris) et Andrea Sham, pâtissières des temps modernes, donnent de nouvelles formes aux gâteaux. Coniques, bombés, inégaux : ils sont à l’image de la vie, imparfaits.

En proposant du kitsch aux accents glamour, Zélikha Dinga et Andrea Sham, pâtissières autodidactes cassent l’image du gâteau parfait et proposent une nouvelle esthétique, moins lisse et plus réaliste, tout en conservant le « wahou effect ».

Leurs inspirations sont piochées dans la vie de tous les jours, à travers la nature, des lieux parcourus et de l’art en général. C’est tout un imaginaire personnel qui se construit petit à petit, permettant de créer en fonction des clients, des saisons et des couleurs.

Un travail à l’instinct qui demande courage et détermination, car « quand on cherche à faire quelque chose c’est toujours autre chose qu’on obtient », s’amuse Andrea Sham. Leur façon de concevoir la pâtisserie est un chemin perpétuel et une construction quotidienne, entre expérimentations, réussites et flop.

Il faut se laisser surprendre par ce qui sort. Ce qui est imparfait peut être beau

Andrea Sham

Travailler la forme et le goût

Andrea Sham a l’habitude de sculpter ses cakes : à la manière d’une céramiste, elle travaille la matière, taille et émaille, jusqu’à trouver la forme qu’elle aime. Sur ses gâteaux, on trouve pléthore de fleurs. Son préféré ? « Un gâteau au chocolat qui porte le visage d’un roi soleil, moulé sur un miroir ancien ».

Pour Zélikha Dinga, la création est un amusement. Il s’agit faire quelque chose de bon et le mieux possible, en laissant visible le travail de la main : « Dans les gâteaux parfaits il y a quelque chose de figé, sans aspérité : c’est en dissonance avec les choses de la vie. »

Je fais une pâtisserie qui me plaît et m’intéresse, dont l’esthétique hyper kitsch et hyper américaine me parle bien.

Zélikha Dinga

Une fois encore, les deux pâtissières jouent avec les apparences : les gâteaux sont généreux et gourmands sans être trop sucrés. Ceux d’Andrea sont vegan, et ceux de Zélikha crémeux et onctueux. Elles jouent avec les ingrédients, entre curcuma et charbon pour donner de la couleur, crème de cacahuète pour donner du goût et meringue croquante pour donner de la texture.

Journaliste
0 article par :
Ysé Gouyette
Ysé est journaliste chez Mint Magazine. Gourmande et rarement rassasiée, elle est toujours à la recherche de nouveautés. Entre deux articles elle prépare son objectif : gagner le concours de la plus grosse mangeuse de glaces.

Cuisine d'auteur : Iñaki Aizpitarte

Les saucisses d'Emmanuel Chavassieux

Early June, cave à manger vegan friendly

Le retour du Kombucha avec les créateurs de Vivant

À table avec Nailia Harzoune

Les fleurs dans l'eau

Family Food, Amandine Sepulcre et Jaimie Stettin