Maison Aribert, un refuge au milieu des montagnes

Au cœur des Alpes, le chef Christophe Aribert a investi un ancien chalet normand qu’il a transformé en une maison d’hôtes respectueuse du vivant.

L’enfant du pays a fait appel à une architecte bio-géologue afin que ce nouveau lieu soit en accord avec les énergies en présence. Le résultat est à la hauteur de son engagement. Les clients peuvent savourer le calme du parc ourlé de sapins dans l’une des cinq chambres aux tons pastel. Aux antipodes du tumulte de la ville, on vient s’attabler au restaurant étoilé et zieuter la valse sereine des cuisines. Accolé à la bâtisse, le jardin en permaculture fournit des légumes et des aromates d’exception. Parmi les assiettes végétales, on garde un souvenir ému de l’œuf du Trièves qui nous a été servi avec une flopée de champignons.

Un hôtel parisien s’est métamorphosé en casa particular cubaine

Parcel, la tinyhouse itinérante

HOY hôtel, un refuge holistique au cœur de Paris

The Ludlow hotel, New York

Il Palazzo Experimental, Venise

Tuba, Marseille les pieds dans l'eau

Coucou, Méribel