4 expos incontournables qui mettent les femmes en lumière

Quelle joie de pouvoir à nouveau se bousculer dans les salles de musées, de déambuler, d’observer, d’admirer… On se presse pour découvrir quatre expositions dédiées aux femmes, de la peinture à la photo en passant par la sculpture, du 18ème siècle à aujourd’hui. Petit panorama des visites à ne pas manquer.

Les peintres femmes 1780-1830

Cette exposition met en lumière le travail des femmes peintres et leurs répercussions artistiques et sociétales au 19ème siècle. Plus que cela, c’est une tentative de réécrire l’histoire de l’art, en exposant le rôle des femmes et leurs productions. D’Elizabeth Vigée-Lebrun à Adélaïde Labille-Guiard, en passant par Julie Duvidal de Montferrier, on explore un pan de la peinture française par le prisme féminin.

-> Du 19 mai 2021 – 4 juillet 2021

-> Musée du Luxembourg, 19 rue de Vaugirard, 75006 Paris

Louise Bourgeois – Fountain couple

La Galerie Karsten Greve propose une sélection d’œuvres de Louise Bourgeois, à travers la sculpture et le dessin. L’occasion de redécouvrir le travail des courbes en aluminium des couples qui ondulent et s’entrelacent, comme le Fountain Couple. Et d’explorer le travail graphique et géométrique de l’artiste, autour de l’amour et du corps.

-> Jusqu’au 21 août 2021

-> Galerie Karsten Greve, 5 rue Debelleyme 75003 Paris

The Power of My Hands – Afrique(s) : artistes femmes

Dans le cadre de Saison Africa2020, le Musée d’Art Moderne de Paris expose un ensemble d’œuvres réalisées par seize artistes femmes issues de plusieurs pays africains anglophones et lusophones, ou de la diaspora. On découvre le travail de Stacey Gillian Abe, de Kapwani Kiwanga, ou encore de Buhlebezwe Siwani. Un choix de thématiques forts autour des croyances, du corps, de l’intime et de la sexualité notamment, à travers de la photo, de la vidéo, de la broderie… qui mettent en lumière « le pouvoir de leurs mains. »

-> Du 19 mai 2021 – 22 août 2021

-> Musée d’Art moderne, 11 Avenue du Président Wilson, 75116 Paris

Divas – d’Oum Kalthoum à Dalida

On découvre les portraits de femmes, à la fois symboles et icônes dans les sociétés arabes d’après-guerre. Issues du cinéma et de la chanson, ces artistes ont su s’imposer comme icônes au fil du temps. Une exposition autour de l’histoire sociale des femmes arabes et de la naissance du féminisme.

-> Du 19 mai 2021 – 26 septembre 2021

-> Institut du monde arabe, 1 Rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 Paris

Journaliste
0 article par :
Ysé Gouyette
Ysé est journaliste chez Mint Magazine. Gourmande et rarement rassasiée, elle est toujours à la recherche de nouveautés. Entre deux articles elle prépare son objectif : gagner le concours de la plus grosse mangeuse de glaces.

Un puzzle solidaire pour lutter contre les violences faites aux femmes

Sulo, puzzles graphiques

Folklore au Mucem

Les expositions à ne pas manquer cet été à Cognac

Série de photos sous hypnose

Andy Warhol s'expose à Paris

Le guide d'inspiration pour un intérieur des plus chaleureux